En voyage avec Juliette

Aujourd’hui Juliette du blog Je ne sais que choisir vous emmène en Suède.


stockholm

Cette photo a été prise à Stockholm.
Mieux vaut le préciser car elle ne dévoile pas grand-chose sur son origine et aurait pu avoir été prise n’importe où ailleurs. Ou en tout cas dans n’importe quel endroit disposant d’un cours d’eau.

Je profite de cette introduction pour m’excuser auprès de ceux que j’ai déjà tannés au sujet de cette ville mais ça a été un tel coup de cœur que je ne me lasse pas d’en reparler. Juste pour le plaisir de m’y replonger un court instant et de savourer quelques minutes d’une douce quiétude.

Cette photo, donc, ne montre pas grand-chose de Stockholm, mais elle est pourtant une de mes préférées parmi les centaines prises durant le séjour.

Après avoir baroudé dans les coins les plus touristiques de la ville, nous avions en effet décidé de suivre le petit plan récupéré gratuitement à la gare, et de partir à l’aventure. Nous avons repéré une île pas encore visitée (Stockholm est constituée d’îles) et nous nous sommes mis en route.

Finalement, après pas mal de marche et de doutes sur ce que nous allions y trouver (le trajet était plus long que prévu), nous nous sommes retrouvés sur un énorme pont.
Un pont aussi long que haut, vraiment gigantesque, sur lequel les voitures roulaient très vite, mais avec, malgré tout, d’étroits trottoirs pour les piétons, pourtant peu nombreux, qui passaient pas là.

Nous n’étions pas du tout rassurés, entre le vertige qui s’emparait de nous, le vent qui nous faisait perdre l’équilibre et les véhicules qui nous frôlaient, mais on a pu profiter d’une vue imprenable sur la ville, à droite, et sur les étendues d’eau et la forêt, à gauche.

Vers la fin du parcours, nous nous sommes habitués à cette hauteur, et avons osé nous pencher un peu, pour voir ces quelques bateaux, aux jolies couleurs. Les tables en plastique étaient inoccupées mais on imaginait sans peine les déjeuners qui devaient s’y produire, en famille, le dimanche. Les parties de carte aussi, les apéros, les discussions à bâtons rompues… Un petit coin de paradis, loin de l’effervescence du centre ville, et juste en dessous d’un pont inhospitalier.

C’était un étrange moment de liberté. Nous étions seuls, bousculés par les bourrasques, perdus au milieu de cette énorme construction, et dominant les bateaux en contrebas.
Une sensation dont je me souviendrai encore longtemps je pense, qui me fait dire que les meilleures découvertes sont celles que l’on fait sans s’y attendre.
En racontant tout ça, il me prend une grande envie de repartir…

Heureusement que KRiSS a pensé à nous pendant son absence, pour qu’on s’offre, nous aussi, des petits moments d’évasion via son blog.
Bon voyage à tous !

Juliette.

2 Commentaires

  1. Aaaaah ce que j’aime cette ville !
    Mais j’aime, j’adore toute la Scandinavie, mes racines, mes origines. J’aime m’y ressourcer et la quiétude de ces endroits.
    Merci pour ce billet voyage en Suède ! J’ai retrouvé le sourire à la lecture de ce post :cool: (mais en même temps ça m’a donné le bourdon… :cry: )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.