Tag

road trip

Avec le Canada, l’Asie du sud-est et le Chili, je crois que ce voyage restera l’un des plus beaux et des plus réussis de tout ceux que j’ai fait jusqu’à présent.

Cela fait deux semaines que je suis rentrée mais j’ai l’impression que je suis encore un peu là-bas.
Tous ces paysages à couper le souffle, ces lignes droites, ces animaux croisés sur la route et dans les parcs, cette étoile filante, ces dizaines de nuages en forme d’ovni, ces mini-tornades, ces Joshua tree, ce motel hanté de la Death Valley, le roller coaster du New York New York (qui va vraiment rester l’une de mes petites victoires perso) (peur affreuse ET kiff ultime), ces trains sans fin avec leurs centaines de containers et ces vieilles voitures croisées sur la route 66, ces distributeurs de billets en mode drive in, cette NEIGE en Californie.. !

Et tout ça n’est qu’une infime partie de ces 5 892 km parcourus à travers l’Utah, l’Arizona, le Nevada et la Californie..


RoadTrip_2015

J’ai hâte de prolonger un peu cette jolie parenthèse en vous racontant nos différentes étapes ; nos bons plans et nos conseils pour éviter les petits fails, comme le fuseau horaire appliqué à Monument Valley, les restaurants qui ferment TRÈS tôt le soir ou la météo qui peut réserver de jolies surprises.

Je sens que cela va me prendre un peu de temps mais voici déjà un petit aperçu..


Valley of fire
+ Valley of fire +

Bryce canyon

Bryce canyon
+ Bryce canyon +

Boulder, Utah
+ Boulder, Utah +

Capitol Reef

Capitol Reef
+ Capitol Reef +

Canyonlands
+ Canyonlands +

Arches

Arches

Arches
+ Arches +

Monument Valley
+ Monument Valley +

Sur la route 66
+ Sur la route 66 +

Bad water, Death Valley
+ Bad water, Death Valley +

Monolake
+ Monolake +

Dantes view, Death Valley
+ Dantes view, Death Valley +

La suite arrive bientôt !
=)

J
‘avais donc tenté un retour par ici le mois dernier et puis.. il y a eu Lisbonne, Niort, la Devoxx, Monsoult Mafflier et maintenant ça :


RoadTrip_US_2015

Dix huit jours aux US à parcourir une partie de l’Utah, de l’Arizona, du Nevada et une pointe de Californie.
Nous partons demain, vous ne pouvez pas savoir comme j’ai hâte!

Donc NON je n’abandonne pas l’idée de publier des articles un peu plus régulièrement sur ce blog, cependant je pense que cela nécessitera sans doute encore un petit délai avant que cela ne se concrétise vraiment ;)

En attendant, si vous avez des envies d’ailleurs, vous pourrez me suivre sur INSTAGRAM.
Je sens que je vais y publier pas mal de clichés de canyons, d’enseignes lumineuses et de routes désertiques ces prochains jours!


roadtrip

Oh et, au passage, si vous aussi vous prévoyez un roadtrip prochainement, je vous conseille vivement le site ROADTRIPPERS pour construire votre itinéraire. Grâce à lui on a pu peaufiner le notre vraiment très facilement!

Sienne, la sœur, l’ennemie, l’adversaire historique de Florence. Nous y avons passé une journée lorsque nous séjournions dans le centre de la Toscane. Une journée dans ce joyau gothique, à arpenter les ruelles du centre médiéval et à visiter les deux sites incontournables de la ville : la Piazza del Campo et le Duomo.


Siena

Louves

Siena

Siena

Siena



Santa Maria Assunta, la cathédrale Notre Dame de l’Assomption, il Duomo di Siena.
Elle est un peu la version gothique du Duomo de Florence avec une coupole certes moins impressionnante que sa voisine florentine mais tout aussi splendide.

Plus que la nef et la coupole, mon souvenir le plus marquant restera tout de même la Libreria Piccolomini avec ses livres très très très très anciens et ses immenses fresques colorées.


Siena

Siena

Beau souvenir aussi que ces ruelles d’un autre temps, totalement fermées à la circulation.

Le centre historique est en effet interdit aux voitures, vous devrez donc vous garer dans un des immenses parking à l’entrée des remparts.

Un vrai bonheur une fois sur place!
(même si parfois cela monte beaucoup)


Siena

Siena

Siena

Et que dire de cette immense Piazza del Campo..


Siena

Siena


En forme d’immense éventail incliné, elle est aujourd’hui le principal lieu de rendez-vous de la ville.

On peut s’y poser à tout heure du jour ou de la nuit, au centre sur le sol, ou à une des multiples terrasses qui l’entourent.

Et petit +, en face de la tour del Mangia (haute de 102m), la fontaine Gaia accueille vœux des passants ..et pigeons florentins.


Siena
Siena

Siena

Le Lonely Planet conseille d’y passer 2 jours pour avoir le temps de visiter quelques musées mais en une journée je pense que nous avons réussi à profiter de l’essentiel, shopping compris!


— — –

Toutes mes photos de Sienne sont regroupées dans ce slideshow FlickR :




— — –


Et, pour finir, voici mon (petit) carnet d’adresses siennoises :


Siena

¤ Nannini, Via Banchi di Sopra, 24 – Siena
LA Pasticceria Toscana de la ville où vous pourrez gouter les spécialités siennoises, comme les Ricciarelli qui sont un vrai régal!
Vous y trouverez en plus des cadeaux-souvenirs qui raviront les plus gourmands.

¤ Gelateria KopaKabana, Via Dei Rossi, 52/54 – Siena
Ne vous fiez pas à son allure peu avenante et à son nom aux consonances très peu italiennes (mais pourquoi ont-ils choisi ce nom là?!!).
Les glaces y sont très bonnes et ont l’air en tout cas plus authentiques que celles présentées dans les glaciers des deux principales artères touristiques.
(’cause THIS is too much right?)

¤ Internet Point Refe Nero di conti Leonardo, Via del Refe Nero, 18 – Siena
Non loin de la gelateria KopaKabana, ce point Internet pourrait vous servir si -comme nous- vous avez des réservations à faire ou à confirmer.
Vive les road trip programmés au jour le jour!

¤ Osteria Boccon del Prete, Via S.Pietro, 17 – Siena
C’est dans cette osteria que nous avons choisi de diner ce soir-là.
Situé non loin de la cathédrale, le Lonely Planet le présentait comme un petit restaurant typiquement siennois à prix raisonnable.
Je vous avoue que je ne me souviens pas exactement des plats que nous avions mangé (sur le ticket il n’est inscrit “que” crostino, antipasto, pasta, dolce, vino, acqua) mais je me souviens que tout était très bon ..même si le service n’était pas excellent.

Nous voici à la sortie du métro Covent Garden et il nous reste à peine 1h30 avant de reprendre le chemin de la gare.
Sur le papier, il nous reste encore pas mal de choses à voir mais il a fallut resserrer notre périmètre d’attaque et donc tant pis pour Camdem et sa Proud Gallery.

Tant pis aussi pour le Phoenix Garden qui aurait pourtant été parfait pour une pause cupcakes à l’abri des regards.. ou pour Forbidden Planet qui nous aurait surement fait sourire.

En 1h, nous avons préféré prendre le temps de découvrir..


London

On the road

Voici le dernier volet de notre RoadTrip en Californie.
Souvenez-vous, après San Francisco, nous avions fait une étape à Monterey pour une pause nature à Big Sur, Point Lobos et visiter Carmel, l’ex-ville du grand Clint, et sa superbe mission. La suite?

La voici ::

Troisième étape :: San Simeon
du 19 au 20 juin 2007

Ce mardi 19 juin nous reprenions la route du Pacifique direction San Simeon, un petit village un rassemblement de motels le long de la route.
Sans grand intérêt présentée comme cela et pourtant cette bourgade est bel et bien mondialement connu.



Non pas pour ses éléphants de mer.
Quoique, leur présence non loin de l’entrée de la “ville” nous a vraiment ravi!

Non San Simeon est THE escale à ne pas rater lors d’un road trip sur la côte Ouest et ce, pour une toute autre merveille.
En effet, c’est ici que le grand magnia de la presse William Randolph Hearst a fait construire son immense chateau : le Hearst Castle.



Et ce milliardaire a vraiment dépensé sans compter pour aménager son château.
Les œuvres d’art qui le constituent sont inestimables et proviennent du monde entier. La piscine extérieure, par exemple, a été construite avec du marbre de Grèce et dans les jardins, nous avons pu découvrir des statues d’Egypte.

Tout est démesuré dans cette demeure.
Et, à l’extérieur, les hectares qui entourent le palais étaient peuplés de daims, de bisons, de lamas, de zèbres laissés en liberté.

Aujourd’hui encore, en montant vers le château, on peut apercevoir quelques animaux. Mais ils ne doivent pas être bien nombreux car même en ayant observé attentivement je n’ai pu en apercevoir qu’un et ce n’était ni un zèbre ni un bison (too bad) ..non ça avait plutôt l’air d’une biquette! :tong:

Bon je vous rassure, moi non plus je n’en avais pas du tout entendu parler avant nos préparatifs.
Mais ce palais est tout de même la deuxième attraction touristique de la Californie! [-après DisneyLand-]

Il est d’ailleurs important de préciser qu’il vous faudra réserver votre excursion à l’avance car toute visite se fait de manière encadrée. Et le chateau est telllllment immense que vous aurez le choix entre 5 tours différents.

Nous, nous avons choisi “The Experience Tour“, une visite d’une heure quarante cinq qui nous a permis d’avoir un bel aperçu des jardins, de la Casa del Sol [la guestHouse/maison des invités], la piscine extérieure et la Casa Grande, la mainHouse/maison principale avec son salon, sa salle de billard, sa salle de cinéma et sa magnifique piscine intérieure.



Cette sympathique journée s’est ensuite prolongé au bord de la mer pour un splendide coucher de soleil..
Spéciale dédicace ;-)



 

Quatrième étape :: Santa Barbara
du 20 au 21 juin 2007

Le lendemain, on the road again.
Là, la route quitte la côte et ses virages pour des voies plus rapides et plus droites.
Un peu plus ennuyeux aussi, alors, puisque nous n’étions pas pressés par le temps, nous avons fait un petit détour vers Solvang histoire “d’alimenter” un peu le trajet.



Ce village a été créé en 1911 par une colonie de Danois et encore aujourd’hui tout est entièrement construit dans le style de leur pays.
Très originale, très soignée et très très touristique nous n’y sommes restés que quelques minutes, le temps de nous dégourdir les jambes, d’admirer un peu l’architecture et.. d’acheter quelques pâtisserie danoise!

Santa Barbara, vous connaissez sûrement ..rien que pour son feuilleton télévisé.

Santa Barbaraaa tu me diras, pourquoi?!
J’ai le mal de vivreuuuu…

Pas de raison que je sois la seule à l’avoir dans la tête!



Soleil, mer, palmiers.. la ville est magnifique!
Sa plage est superbe et on ne s’est pas fait prié pour (enfin) en profiter comme il se doit!



Le principal -et quasi seul- attrait touristique de la ville, après la plage, c’est la mission de Santa-Barbara, la “Reine des missions”. Elle fut fondée en 1786 et malgré les deux séismes qu’elle a subit en 1812 et 1925 elle reste très belle et très bien conservée.

Non loin de là, notre dernière étape nous attendait..

 

Cinquième et dernière étape :: Los Angeles
du 21 au 23 juin 2007

Los Angeles, et plus précisément Santa Monica, c’est là que nous avons terminé notre superbe road trip californien!

Selon le guide du routard, c’est dans ce comté de Los Angeles qu’il est le plus sympathique de séjourner car la ville est située sur la côte et il y règne une atmosphère de vacances. Nous confirmons!

Nous avions le choix : visiter les studios Universal ou passer une après midi à la plage.. nous n’avons pas hésité longtemps!



La plage est ici aussi vraiment superbe et, à ce niveau-ci de la côte nous avons pu sortir les maillots de bain et nous baigner ..enfin seul Jerom a eu le courage de le faire en fait. Moi, même si Pamela veillait sur nous, j’ai préféré rester me dorer au soleil sur mon paréo!

Non loin de la plage, nous avons découvert le quartier de Venice Beach.
Nous n’avons pas été jusqu’aux canaux, sûrement un peu trop loin d’où nous étions, mais nous avons tout de même pu “apprécier” son ambiance.

Perso, je ne m’y suis pas sentie particulièrement à l’aise. C’est un quartier qui se veut assez marginal avec ses artistes de rues et ses bads guys. Mais c’est un quartier quand même “à la cool” la journée donc pas de risque particulier par contre le soir..

Bon et comment parler de Los Angeles sans parler d’Hollywood!
Et plus précisément d’Hollywood Boulevard, son pavé de stars et ses empreintes de personnalités de renoms..




Sharon Stone y cotoie Mickey Mouse..


L’équipe d’Ocean’s Thirteen, des grands Famous des années 60 et même 30!


Pour votre culture G, sachez que la célèbre “Walk of Fame[promenade de la Gloire] a été créée en 1958 et comporte aujourd’hui plus de 2330 étoiles de marbre récompensant autant d’artistes pour leur prestation cinématographique, télévisuelle, musicale, radiophonique ou théâtrale [selon le ptit emblème affiché en son centre].

Et les étoiles n’en finissent pas sur ce trottoir.
En général, chaque touriste part donc irrémédiablement à la recherche de sa star préférée pour prendre un joli cliché souvenir.
C’est vraiment LE spot touristique de Los Angeles.

Ce que j’ai trouvé le plus absurde, ce sont ces personnages déguisés qui vous alpagent dans la rue pour que vous ayez un souvenir Hollywoodien avec Freddy, Spiderman, Dark Vador, la Ptite Sirène, Choubaka.. C’est vraiment du business de touriste! Et certains costumes sont vraiment vraiment ridicule mais bon.. si ça peut en amuser certains, tant mieux!

Nous, nous nous sommes surtout attardé autour des empreintes de pieds et de mains immortalisées dans du ciment devant le Grauman’s Chinese Theatre.
Selon Wikipédia, “A l’origine, une vedette de cinéma en visite sur le chantier mit son pied dans le ciment encore frais par accident. Il n’en fallut pas plus à Sid Grauman, le fondateur des lieux, pour lui donner l’idée de continuer. Chaque année, trois nouvelles empreintes s’ajoutent à la collection.”

C’est amusant de comparer ses empreintes avec celles de grandes stars comme Marilyn Monroe, Jack Nicholson, Clint Eastwood ..R2D2! ..et j’en passe!
Amusant aussi de voir que certains ont sûrement pris un peu trop la confiance :: pourriez-vous m’expliquer pourquoi Brad Pitt s’est contenté de signer “BP” ?!!
Et je vous avoue que je m’imaginais cette place aux empreintes beaucoup plus grande et beaucoup plus éloignée de la rue.
Plus paisible aussi, mais pour le coup j’ai été bien naïve!
Malgré la foule, nous avons tout de même réussi à revenir avec de sympathiques clichés.
Georges et moi..what else?!



Après avoir parcouru Hollywood Boulevard, nous avons grimpé le Griffith Park jusqu’à son observatoire pour admirer le Mont Lee et ses célèbres lettres blanches..

Nous avons donc achevé notre road trip de rêve chez les anges, à LA.
Cette gigantesque ville que j’ai trouvé assez froide comparée à San Franscico.

A Los Angeles, impossible de se déplacer sans sa voiture, nous avons d’ailleurs passé un temps fou sur la route pour aller voir les Stars sur Hollywood Boulevard depuis Santa Monica, tant les engorgements étaient nombreux.

Une fois rentrés, nous avons donc choisi de passer notre fin de journée sur la plage.
Pour profiter une dernière fois de cet air marin qui nous a accompagné tout au long de notre inoubliable Road trip..

♦ The EnD ♦


California Map

C
‘est après 3 jours et demi de rêve à San Francisco que notre RoadTrip a véritablement débuté.

 

Objectif :
Parcourir la Pacific Highway, la route n°1 de l’état de Californie qui suit la côte Pacifique.

Rouler en suivant les courbes dessinées par l’Océan..
Vous imaginez ?!

Notre première ville étape a été Monterey,
une station balnéaire situé à 125 miles au sud de San Francisco.

Après la Louisiane en décembre, c’est en Californie que nous avons choisi de passer nos vacances cette année.
Du 13 au 23 juin dernier, nous avons parcouru la côte ouest des Etats-Unis en road trip de San Francisco à Los Angeles, en passant par Monterey, Carmel, Point Lobos, Big Sur, San Simeon et Santa Barbara..

10 jours de rêve, au soleil, à découvrir cette fabuleuse région!
 
 
Et voici (enfin) le récit de notre aventure..