Tag

restaurant

InstaMai_2015

Voici mes ptites brèves du mois de mai..
Parce que c’est toujours plus simple que de se lancer dans le tri des quelques 1477 photos du road trip (mais promis ça arrive!) et parce que même si nous sommes déjà le 15 juin, ces coups de cœur valent quand même pas mal le coup d’œil =)


GroundControl_

Ground Control II, le retour donc!
Après le quai d’Austerlitz sous la Cité de la Mode l’année dernière, le bar éphémère s’est installé “sur un autre type de quai”, comme ils ont aimé l’annoncer, ceux de l’ancien dépôt SNCF de la Chapelle dans le 18ème.

Et cette fois l’espace est beauuuuuucoup plus grand :

Ça c’était donc AVANT les aménagements. Maintenant on y trouve :
– un food court à ciel ouvert avec un bar “L’Estaminet”, un restaurant italien “la Trattoria Per Ground Control”, des burgers et de la bière au “Food Control”..


▲ Photos Paris Bouge

– un préau couvert avec une scène, un mur d’exposition et de projections, des zones de jeu (ping pong, flipper…), un point bar, un poulailler..


▲ Photos Paris Bouge

Et puis avant tout ça, juste en arrivant, il y a ma partie préférée : un espace dédié au farniente avec chaises et transats juste au niveau des anciennes voies ferrées.


▲ Photos The Blossom Bohemian

Un très bon plan pour les après-midi ensoleillées.
Le soir ça se remplit bien vite donc les transats sont plus difficile à dégoter mais le reste de l’espace vaut le déplacement aussi!

Et gardez un œil sur leur page Facebook, des événements y sont organisés toutes les semaines.


+
GROUND CONTROL
26 ter rue Ordener, Paris 18
Métro Marcadet-Poissoniers ou Marx Dormoy
Du mercredi au vendredi de 17h à 00h30 // Samedi et dimanche de 11h à 00h30


Unico

Autre ambiance ici avec cette nouvelle adresse rive gauche.

Si vous aimez la bonne viande, vous connaissez déjà sûrement le premier restaurant Unico, installé dans une ancienne boucherie rue Paul Bert dans le 11ème ; eh bien depuis quelques semaines, un deuxième Unico s’est installé de l’autre côté de la Seine.


Pour cette nouvelle adresse du 7ème arrondissement, Marcelo Joulia, architecte franco-argentin et fondateur d’Unico, a opté pour une déco années 70 avec carrelages uniques, luminaires design et décorations chinés spécialement pour lui.

Tout comme le premier, ce deuxième restaurant est ainsi un subtil mélange entre cuisine traditionnelle argentine (tout est 100% argentin : boeuf, vins, produits, charbon, grill et même l’équipe!), atmosphère conviviale et design parfaitement maîtrisé.

J’ai eu la chance d’y être invitée le mois dernier et je peux vous dire que je me suis ré-ga-lée !
En entrant c’est d’ailleurs immédiat, l’odeur du parrillero vous submerge et vos papilles n’ont qu’une hâte : goûter cette succulente viande venue tout droit de la pampa.

#bonheur #unico

Une photo publiée par ♢ KRiSS ♢ (@krissweblog) le

viande

Si vous trouvez que j’en fait un peu trop.. je n’ai que cinq mots à dire : allez goûter par vous-même, vous comprendrez ;)

Les prix sont à la hauteur de la qualité de la viande cela peut donc vite monter ..surtout si vous craquez en plus pour leurs délicieux empañadas, un de leur nombreux desserts au dulce de leche et/ou le legui, leur petite liqueur à la fleur d’oranger.
Mais notez que le midi Unico propose des menus à 19,90€ avec viande du jour, accompagnements, un verre de vin argentin et un café. Un bon plan à ne pas négliger!

Au passage, je vous parlerai prochainement du livre de recettes argentines que Marcelo Joulia vient de sortir et dans lequel Unico et de grands chefs comme Pierre Hermé, Bertrand Grébaut, Antonin Bonnet donnent leur version de la gastronomie argentine. Il faudrait juste que j’essaie de tester une ou deux recettes avant ;)

En attendant, deux d’entre elles sont mises à l’honneur chaque moi chez Unico rue Amélie.


+
UNICO
10 rue Amélie, Paris 7
Métro La Tour Maubourg, Invalides ou Alma-Marceau
Du mardi au samedi de 12h30 à 14h30 le midi et le soir de 20h à 23h // Lundi de 20h à 23h


elephantParis

Et pour finir, une petite exposition coup de coeur qui est malheureusement déjà terminée mais qui m’a permis de découvrir l’Elephant Paname, un centre d’Art et de danse (c’est là-bas que sont donnés -entre autre- des stages de chorégraphie à la Beyonce!) qui a ouvert ses portes en septembre 2012 rue Volney, près d’Opéra.


Pour la petite histoire, il s’agit d’un ancien hôtel particulier, construit sous Napoléon III à la demande du prince Alexis Soltykoff, ambassadeur de Russie en France. Les salons de l’hôtel richement décorés dans le pur style « Second Empire » constituaient une perle de la « Vie Parisienne ». Ils ont vu défiler le gotha mondial de l’époque venu s’encanailler incognito dans les théâtres des Grands Boulevards. Les amateurs d’Offenbach, de l’Opéra Comique, de la Gaîté Lyrique et du Palais Garnier ont dansé sur les parquets ouvragés de l’hôtel.

Déserté à la fin de l’empire, l’hôtel est devenu par la suite le siège social d’une banque parisienne.
De cette époque date la construction d’une prouesse architecturale : pour accueillir la clientèle, la cour et les écuries ont été supprimées et leur emplacement fut recouvert d’un dôme en pavés de verre. Sa dimension exceptionnelle recouvre un espace de plus de 250 m2 et sa structure sans aucune armature tient du prodige.

Il est le centre du lieu, “Un écrin pour les spectacles, concerts, expositions…”

dome

Et l’exposition “Lumières“, moderne et lumineuse (forcément), s’est parfaitement adaptée au lieu.



“Light in Water” dans le dôme by DGT


“Oroshi” by Haberdashery, en collaboration avec la céramiste Jasmin Rowlandson


“Unwoven Light” by Soo Sunny Park

Primary
“Primary” by Flynn Talbot

Notez que le centre d’art et de danse acceuille également le GOUST, le restaurant gastronomique d’Enrico Bernardo, le plus jeune meilleur sommelier du Monde de l’histoire (élu en 2004 à l’âge de 27 ans), créateur du fameux concept de Wine Restaurant (Il Vino à Paris 7ème, une étoile au guide Michelin) et passé par : Trois-Gros, le Grand Hôtel de Stockholm, le Four Seasons Hôtel George V, où il a crée une cave de 60.000 bouteilles et 1800 références.
Et côté cuisine, on retrouve Jose Manuel Miguel, un jeune Chef qui a fait ses classes chez plusieurs trois étoiles au Michelin (avec notamment Eric Frechon à l’hôtel Bristol). Sa cuisine s’annonce créative et d’un très haut niveau..

Une autre nouvelle adresse qui donne bien envie donc!


+
ELEPHANT PANAME
10 rue Volney, Paris 2
Métro Opéra ou Madeleine
Centre d’Art et de danse ouvert 7/7
Expositions du mardi au dimanche de 11h à 19h
Réservation restaurant : 01 40 15 20 30


JanvFev2015

Point d’instabrèves l’année dernière et pourtant je me rends compte que ces petites récap’ me sont bien utiles pour compenser ma mémoire de poisson rouge (call me Dorie).

J’en ai d’ailleurs profité pour mettre à jour mon petit carnet d’adresses parisiennes, que vous pouvez retrouver à tout moment dans la sidebar, juste à droite.
J’essaierai de le garder à jour et d’ajouter tous les mois les nouveaux spots que j’aurai testés et appréciés ou ceux que j’aurai tout simplement repérés sur le net. Mon flux Instagram est d’ailleurs une petite mine d’or côté trouvaille.


Janvier2015

En ce début d’année donc, il y a principalement trois restaurants qui méritent une petite review :


LEntreeDesArtistesPigalle

Celui avec la superbe baie vitrée à l’étage.
Ambiance cosy parfaite pour un date mais il est également possible de venir se poser avec un petit groupe d’amis, en ayant bien pris soin de réserver avant car ce bel endroit est rapidement pris d’assaut!

Je ne connaissais pas l’Entrée des Artistes lorsqu’ils étaient rue Crussol mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour leur nouvelle adresse dans le “SoPi”.
Musique tendance, petits plats de qualité -à partager ou non-, cocktails détonants et originaux pour sortir des sempiternels mojitos et des serveurs vraiment cool ce qui est malheureusement assez rare pour le noter dans ce genre d’adresse un peu “branchouille”.


EntreeDesArtistesPigalle
Photo ©Tania Feghali


+
L’ENTREE DES ARTISTES PIGALLE
30-32 rue Victor Massé, Paris 9ème
Métro Pigalle
Ouvert du mardi au samedi de 19h à 02h
Réservations uniquement via ce lien

 
 


Kunitoraya

Brique apparente toujours mais pour le midi cette fois, essayez d’ailleurs d’arriver hors heure de pointe (avant midi et demi) pour éviter de faire trop la queue. L’endroit n’est pas très grand mais il vaut vraiment le détour et les gens le savent!

Proche de la rue Sainte Anne, dans une petite rue qui commence à avoir quelques bonnes adresses (Telescope et Nest notamment) cette petite cantine asiatique est à tester absolument si vous êtes fan de Udon.
Notez que les nouilles ne sont pas les seules à être présentes au menu, vous y trouverez également tapas japonais et des spécialités à base de riz toutes aussi délicieuses.

Bref, allez-y vous ne serez pas déçus!


KunitorayaCantine


+
UDON BISTRO KUNITORAYA
1, rue Villedo, Paris 1er
Métro Pyramides
Fermé le mercredi, réservation impossible.

Et pour le soir ou pour un déjeuner moins casual, le restaurant du même nom, au numéro 5 de la même rue est sans doute également un bon plan!

 
 

LaMangerie

C’est La Mangerie du 6ème que j’ai récemment découvert en version apéro-diner pour l’anniversaire d’une amie et là encore gros coup de cœur, pour la déco, pour les plats et pour la gentillesse des serveurs! J’ai été d’autant plus sous le charme que je ne m’attendais pas du tout à retrouver ce genre d’ambiance un peu bobo, un peu mignonne, rue Princesse, à deux pas des pubs sportifs remplis d’anglophones enragés (ahem).

Il y avait pas mal de grandes tablées ce soir là et pas mal de bougies d’anniversaire au moment des desserts, c’est un bon spot pour les diner à plusieurs. Moins pour les diners en tête à tête.. ou alors peut être en bas, près du bar.

Et pour les déjeuners, semblerait que l’adresse rue de Bretagne soit un bon spot..
A bon entendeur ;)


KunitorayaCantine


+
LA MANGERIE DU 6EME
6 rue Princesse, Paris 6ème
Métro Mabillon
Ouvert du mardi au samedi de 19h à 00h30
contact@la-mangerie.com

 
 


RosaBonheur

Pour finir un petit mot sur le Rosa Bonheur sur Seine qui reste ouvert malgré l’hiver!
Les quais sont vides tout autour, la terrasse n’est pas encore de retour mais depuis le 8 janvier, la péniche est ouverte du mercredi au dimanche, midi et soir.


+
ROSA BONHEUR SUR SEINE
Port des Invalides, Paris 7ème
Métro Invalides ou Champs Elysées Clémenceau
Ouvert du mercredi au dimanche, midi et soir
Tel. 01 47 53 66 92

Sur ce, bonne semaine à vous!


Janvier2015

Novembre2013

Partir, rester, bouger, changer ou continuer à profiter..
J’ai fini ce mois de novembre dans l’indécision la plus totale.

Je sais que partir me démange mais je sais aussi que Paris est un cocon bienveillant (si si) et qu’elle regorge encore de découvertes et de surprises en tout genre.


paris

Prenez ce mois de novembre, salope parmi les salopes, traître parmi les traîtres (© FAUVE)(ahem), il me semblait bien vide après les multiples voyages de ces derniers mois eh bien en regardant mes photos instagram de plus près je me rend bien compte que ne rien faire à Paris c’est loin d’être ennuyeux!

RoyLichtenstein

Quand un parisien est ailleurs et qu’il vante sa ville, l’un des points qui revient très souvent c’est la diversité des expo et des événements culturels.
OUip.

Seulement il faut bien avouer que très souvent on rate de belles occasions d’en prendre plein les yeux et les oreilles à force de repousser la visite, “parce qu’on a le temps”.

C’est comme ça que j’ai failli passer à côté de la fameuse restrospective consacrée à la “star” du mouvement pop, Roy Lichtenstein.

C’était au Centre Pompidou, c’était top (même si c’était un peu court) et ça s’est terminée le 4 novembre.
Mais notez qu’une autre grande expo sur le Surréalisme et l’Objet est en place jusqu’au 3 mars.

Bon c’est plus conceptuel, parfois un brin dérangeant mais certaines pièces sont intéressantes.
J’y ai notamment appris ce qu’était le “ready made”, initié par Marcel Duchamp, qui est en fait l’art d’élever au statut d’œuvre d’art des objets de facture industriel.. moui.


LeSurréalismeEtLObjet

Art toujours, avec ce petit event organisé par ETSY et BENSIMON.

L’idée était de nous présenter leur nouvelle collab’ :
A l’occasion des Fêtes de Noël, 5 créateurs Etsy ont été sélectionnés par Serge Bensimon himself pour les valeurs qu’ils expriment, on nous a parlé de couleurs, d’élégance, de joie de vivre.. et de l’utilisation de matériaux “durables” aussi.

Si vous connaissez Etsy, vous les connaissez d’ailleurs peut être déjà puisqu’il s’agit de Lunaticart, Mister Barney, Mathilde shop, Small Couture et et et d’Oelwein !

Ce mois-ci, une petite sélection de leurs produits hand made sera donc en vente dans le concept store de BENSIMON : Home Autour du Monde, 12 rue des Francs Bourgeois – Paris 3.


EtsyxBensimon

Bon et puis comme d’hab, pour finir, place aux bonnes adresses :

BonnesAdresses

Première découverte (1ere photo et 4ème juste en dessous) : le Pershing Hall.

Depuis le temps que l’on m’en parlait!
Je suis enfin aller voir, timidement cette fois, juste pour un verre, mais ce que j’ai pu apercevoir de la cour intérieure m’a clairement donner envie d’y retourner.

Ça sent le Hashtag perfect date.
Et au passage cela peut être une belle idée de cadeaux pour Noël aussi!


+
PERSHING HALL
49 Rue Pierre Charron, Paris 8ème
Métro Georges V ou Alma Marceau
Le restaurant est ouvert du mardi au samedi de 7h à 2h du matin
et les dimanches et lundi de 7h à 1h du matin.
Réservation : +33 1 58 36 58 00

 


– — — — –

Second coup de cœur, pour une ambiance plus coocooning cette fois avec le Holy Belly.

Découvert grâce au Fooding, ce coffee shop est d’ailleurs victime de son succès, l’attente peut être longue pour bruncher le week-end mais une fois à l’intérieur vous serez traité avec soin.
Au programme, sourires, tutoiement (le personnel est anglophone) et décor chaleureux (photo 2 et 3). Ce que j’ai également beaucoup apprécié c’est que contrairement à certains autres endroits un peu hype on ne vous chasse pas lorsque vous avez terminé (..d’où l’attente à l’entrée vous me direz).

Dans l’assiette, des produits frais et fort yummy.
Les deux œufs pochés/au plat/brouillés + deux accompagnements (bacon/boudin noir/barley hashbrowns/fromage de brebis mariné/champignons au thym ou à la fourme d’ambert/holy baked beans) sont à 12,5€.
Peu copieux, vous aurez encore de la place pour partager les fabuleux pancakes, fruits de saison et noisettes caramélisées, crème fouettée et sirop d’érable (11,5€) (et oui oui c’est une petite tuerie!).


+
HOLY BELLY
19 Rue Lucien Sampaix, Paris 10ème
Métro République, Jacques Bonsergent ou Gare de l’Est
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 8h à 18h
et le week-end de 10h à 18h.
Contact: +33 9 73 60 13 64

 


– — — — –

Autre coffee shop, un peu particulier celui-ci : l’Anti-Café.

Il s’agit avant tout d’un espace de co-working.
Ici, vous payez au temps passé, le reste est gratuit.

La première heure, il vous en coutera 4€ puis c’est 3€ l’heure supplémentaire, 14€ la journée et 200€ le mois.
En échange, vous profitez du café, thé, snacks et fruits à volonté, du wifi à très haut débit, de l’accès à leur projecteur, imprimante, scanner et à des jeux de société.
Et vous pouvez également amener vos propres collations (nourriture & soft drinks).

A tester!


+
ANTI CAFÉ
79 rue Quincampoix, Paris 3ème
Métro Rambuteau ou Etienne Marcel
Lun – Ven : 9h-23h
Sam – Dim : 10h-23h
Contact: +33 1 73 73 10 74

La rentrée pour moi c’était hier.
Je reviens d’une région de France où le soleil brille encore, j’ai la peau caramel et des souvenirs pleins les yeux.. (et je vous laisse imaginer le choc thermique mercredi soir en rentrant à Paris)(je commence vraiment à me demander pourquoi je ne songe pas plus sérieusement à m’installer plus au sud!)(BRAIF)

Avant de vous parler de mes petits coup de cœur et bons plans en Provence, je me suis dit que j’allais commencer avec mes petites découvertes de juillet et août histoire d’avoir encore un peu l’impression que l’automne est loin..


♦ CORSICA ♦


CalviOnTheRock

Première étape de mon été en mode “je(re)DécouvreLesRégionsDeFrance” : la Corse.

Comme je vous le disais il y a quelques mois, c’est principalement pour Calvi On The Rocks que j’y allais.
Et je peux déjà vous dire que je projette d’y retourner l’année prochaine.

Autant pour le festival que j’ai trouvé absolument top (malgré une programmation assez décevante le soir) que pour l’île et ses différentes facettes (paysages arides ou luxuriants, plages qui invitent à la farniente ou montagnes propices aux randonnées, il y en a pour tous les goûts!).

Alors c’est vrai qu’avant de partir j’avais tout de même un léger doute concernant mon statut de trentenaire qui allait se trémousser en maillot de bain all day long.
Mais une fois sur place je me suis très vite rendu compte que Si Si c’était encore de mon âge et que OfCourse j’étais assez à l’aise pour danser sur la playa et DANS LA MER en pleine après midi.

Faut dire que le son était vraiment vraiment bon sur les plages (surtout sur celle de la VILLA SCHWEPPES) et que l’ambiance était vraiment à la cool (même si c’était très très parisien comme population, il faut bien le dire).

Bon et mention spéciale pour le DJ set de Mark Ronson et Riton qui ont mis le feu le dimanche soir au théâtre de verdure et qui ont clairement relevé le niveau des précédentes soirées!





Et puis la Corse c’est aussi des paysages à couper le souffle, des plages de sable fin et une eau à faire pâlir la mer des Caraïbes..

Corsica

L’idéal après 4 jours de festival!

Notez au passage que Clyne a fait un petit récapitulatif vraiment très bien détaillés des principaux spots de la région sur son blog : les plages de Balagne, Sant Ambroggio, la Figarella et le Fango.

 

♦ PARIS ♦


SummerInParis

Après la Corse, retour à Paris avec son bal des pompiers, ses séances de cinéma en plein air et ses différents spots pour profiter des soirées d’été à la belle étoile ♥

Cette année j’ai particulièrement apprécié les nouvelles berges près des Invalides avec le très chic Faust et la petite sœur du Rosa Bonheur un peu plus bobo, deux bars/resto installés d’un côté et de l’autre du Pont Alexandre III sur la même rive.

Notez pour l’année prochaine que dans le premier, là où la musique est plus forte et plus hype, l’ambiance est un peu plus festive mais le prix de la bouteille de rosé passe du simple au double par rapport au mini Rosa, un peu plus calme mais tout aussi victime de son succès avec des tables qui ne desemplissent pas.

Beaucoup préfère donc venir se poser à même le sol pour profiter de l’ambiance avec leur pic-nique perso, avec les fameux tapas du Rosa ou les burgers du camion posté près du Faust.

Un peu comme le long du Canal Saint Martin, un autre TRÈS TRÈS bon spot pour les soirées estivales.

 

Et puis à Paris aussi la musique était à l’honneur avec le festival Rock En Seine.





Ceux qui me connaissent le savent, le rock je ne l’aime qu’à petite dose, je ne pensais pas donc pas passer un aussi bon moment.
Mais avec Alt-J, Franz Ferdinand et surtout Kendrick Lamar et Paul Kalkbrenner ♥ le vendredi soir j’en ai eu plein les oreilles, un vrai BONHEUR!



Comme quoi le festival Rock En Seine peut être très éclectique malgré son nom!

 

♦ BOURGOGNE ♦


Bourgogne

En Août, c’est en Bourgogne que je me suis enfuie de la capitale le temps d’un week end ; vous savez le genre de ceux que l’on organise sur un coup de tête et qui s’avère être absolument parfait, pleins de jolies surprises qui s’enchainent parfaitement bien.

Ce week-end là j’ai donc déjeuné au Chateau De Saulon-la-Rue, très mignon avec une piscine comme j’en rêvais mais avec un service assez décevant et des plats pas forcément très fou donc inutile de vous en dire plus.

Le soir je me suis retrouvée allongée dans un champs, dans une nuit noire, une couverture de survie sur le corps pour braver le froid mais avec surtout les yeux grands ouverts et un sourire jusqu’aux oreilles. C’était ma première vraie Nuit des étoiles, j’ai du voir une 10aine d’étoiles filantes, j’avais 12 ans ce soir là ^____-

Le lendemain, pour finir en beauté, petite virée sur la route des vins de Bourgogne.
Les paysages n’avaient rien à envier à la Toscane. Magique.

Vraiment c’est tout bête mais à 2 heures de Paris on peut vraiment avoir l’impression de voyager sans forcément faire de gros efforts!

 

♦ NOUVELLES ADRESSES PARISIENNES ♦


MissKoMiniPalais

Cet été, outre les fameux Café Caché, Wanderlust et Tokyo Eat, j’ai pris plaisir à découvrir de nouvelles adresses parisiennes qui -chacune à leur manière- méritent le déplacement.

Il y a tout d’abord Miss Ko, un restaurant asiatique assez chic (mais pas du tout posh) dont le décor à été imaginé par Philippe Starck.
Un peu comme chez le Kong, vous en aurez donc plein les yeux avec les effets de lumières, les peintures murales et les petites touches japanisantes qui se multiplient dans tous les coin.

Quant à l’ambiance très “nocturne”, elle vous donnera vraiment l’impression d’être ailleurs.

Dans les assiettes, une cuisine classique des restaurants japonais mais avec une touche de modernité qui ravira vos papilles, comme le Bobun Chic avec ses morceaux de foie gras, un REGAL!
Notez seulement que les prix sont forcément plus élevés que ce que l’on trouve sur les cartes de la rue Sainte Anne mais cela reste raisonnable. (Comptez 18€ pour le Bobun chic)

Ah et petite fantaisie supplémentaire et assez folle qui s’accorde bien avec le reste : des écrans de télévision avec des programmes japonais (?) sont projetés sur les tables hautes près du bar et des cuisines ouvertes.

Une adresse bien bien dépaysante je vous dis!


▼▼▼
MISS KO
49/51 avenue George V, Paris 8ème
Métro George V
Service continu tous les jours, de midi à 2h du matin
Réservation : +33 1 53 67 84 60 ou directement en ligne

 

Non loin de là, accolé au Grand Palais, j’ai découvert un restaurant encore plus chic, parfait pour un rendez-vous galant, un rendez-vous pro ..ou un meeting gossip entre copines.

Je n’y avais jamais prêté attention et pourtant la terrasse du Mini Palais est un vrai bijou avec ses colonnes impériales et son ouverture sur l’avenue Churchill.

A réserver pour de belles occasions pour le diner mais j’ai cru comprendre que le menu du midi était tout à fait abordable.
En tout cas pour prendre un verre c’est à faire!

La salle du restaurant vaut le détour également, spacieuse et assez tendance, elle a été imaginée par les architectes Gilles & Boissier tel un véritable atelier d’artiste. Des statues de plâtre dans un coin, des installations plus moderne dans un autre.. on aperçoit même la Nef du Grand Palais ; ce qui doit être assez magique lorsqu’une exposition s’y tient.


▼▼▼
MINI PALAIS
3 avenue Winston Churchill, Paris 8ème
Métro Champs Elysées Clémenceau
Ouvert tous les jours, de 10h à 2h du matin
Réservation : +33 1 42 56 42 42 ou par mail à resa@minipalais.com‎

 


FreddiesFantome

De l’autre côté de Paris, au croisement de la rue d’Hauteville et de la rue du Paradis, Le Fantome est le nouveau bar à “Cocktails, street food & jeux vidéos” lancé par la clique du Baron.

Avec sa devanture en carrelage noir vous ne pourrez pas le rater, mais ne vous étonnez pas de l’absence d’enseigne, il s’agit d’un repère d’initié (oui, genre).
Rassurez-vous l’ambiance se veut assez à la cool (et totalement régressive avec le flipper à l’entrée et les jeux d’arcade dans le fond!)

Les bobos se mêlent au geek dans une ambiance musicale à l’ancienne (je me souviens avoir trépigné comme une ado à l’écoute des destiny’s child et autre TLC ^^)
D’ailleurs j’ai cru comprendre qu’une salle au sous sol allait bientôt s’ouvrir avec piste de danse en résine pailletée et spot de DJ.

A suivre!


▼▼▼
LE FANTOME
36 rue de Paradis, Paris 10ème
Métro Poissonière ou Chateau d’eau
Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 2h du matin
Le samedi de 18h à 2h.
Réservation : +33 9 66 87 11 20‎

 

Autre nouvelle adresse tendance du moment, ouverte par l’équipe du Camion Qui Fume cette fois, le Freddie’s Deli !

Alors c’est tout petit petit, il n’y a que quelques places assises dehors mais le turn over est assez rapide et puisqu’il est installé sur une placette avec peu de passage, l’attente n’est pas désagréable.

En bref, si vous passez dans le coin et que vous avez une petite faim de junk food de qualité c’est un peu un incontournable!
Juste notez qu’ici, contrairement au food truck, pas de burgers mais des sandwichs bien fat préparés à la demande avec des produits frais et goutus.

De la bonne comfort food pour braver la grisaille en somme!


▼▼▼
FREDDIE’S DELI
22 rue crespin du gast, Paris 11ème
Métro Menilmontant ou Rue Saint Maur
Ouvert du mardi au dimanche, service continu de 11h à 22h
Réservation : +33 1 84 16 33 75‎

J
‘ai l’impression que ce mois de juin est passé à une vitesse folle.
Mais entre nous, avec tout ce gris et cette pluie, ce n’est pas un mois qui me manquera, VIVEMENT L’ETE le VRAI oui !





Des lettres, des mots, de la musique, de l’amour et de l’humour, c’est ce qui m’a accompagnée durant ce petit mois finalement assez calme ; faut dire que cela manque cruellement de voyages à mon goût!

Mais je répare cela dès aujourd’hui!
Si tu vous vas bien lorsque vous lirez ces lignes je serais sous le soleil de Calvi \o/





Du coup vous m’excuserez mais je vais passer un peu vite en revue les quelques adresses à retenir ce mois-ci (c’est que ma valise m’attend!)

▼ LEFTY ▼▼
Le Lefty je vous en parlais déjà en janvier, à l’époque l’adresse faisait encore un bon buzz.
Aujourd’hui cela ne désempli pas mais même si les cocktails sont muy bonito il faut savoir qu’en passant la porte de ce spot très parisien votre CB risque de chauffer sévère. Dommage que les plats ne soient pas un peu plus fou, cela ferait passer la note un peu mieux!

▼ CINEMA PARADISO ▼▼
Malgré toutes les critiques cela reste une expérience que je ne regrette pas d’avoir faite!
Pour rappel, mon article est par ici et je vous invite à aller lire celui de Deedee si ce n’est pas déjà fait ; il est un peu plus virulent, le titre et le passage sur les casques qu’il suffisait selon elle de mettre à fond (malheureusement avec la puissance des bits à côté certains soirs c’était un peu peine perdue!) je suis assez d’accord avec ses petites mises au point.

▼ CHEZ CHRISTOPHE ▼▼
Repéré sur le chemin du Neoness de mon quartier, ce restaurant m’a tout de suite tapé dans l’œil avec ses faux airs de steack house new yorkais. Et bonne surprise, l’accueil est chaleureux et les viandes vraiment délicieuses!


CHEZ CHRISTOPHE
148 rue Cardinet, Paris 17ème
Métro Brochant / proche de la gare de Pont Cardinet

▼ MA COCOTTE ▼▼
Petit craquage à l’heure du déjeuner pour changer de la cantine et ses plats fades et sans saveur. Alors dis comme ça, Ma Cocotte à Saint Ouen ça ne fait pas rêver mais quand on vous annonce que c’est un restaurant design imaginé par Philippe Starck, tout de suite cela attise la curiosité et l’envie!

Mais de vous à moi sans vouloir jouer les blasés j’ai été un brin déçue par la déco qui n’est pas franchement folle. Oui c’est beau, oui c’est moderne mais ça n’est pas si extra-ordinaire (sauf peut être l’espèce de tableau vivant à l’entrée dans lequel on a l’impression qu’un être humain est prisonnier..)(mention spéciale également pour les petits mots doux gravés dans les assiettes!), c’est tout simplement dans le ton des resto tendance du moment.
La cuisine est ouverte, il y a beaucoup de bois, beaucoup de blanc, c’est beau, c’est lumineux et on s’y sent bien.
Et dans les assiettes, bon-heur! Le morceau de viande que j’ai dégusté était fondant à souhait et sa cuisson parfaitement à point comme je l’avais demandé, avec l’agneau c’est tellement peu courant que j’en étais particulièrement contente.

En revanche grosse déception côté dessert. La carte ne proposait pas de douceurs très originales, j’ai donc opté pour un Pavlova qui n’en était pas vraiment un.. c’était plutôt des fruits avec de la chantilly..

Malgré cela je pense y retourner, au moins pour tester la terrasse quand le soleil daignera s’installer dans la capitale!

Ah et niveau prix, on est au niveau des restaurants gastronomiques, comptez donc 3 tickets resto à 8euros par personne pour une formule midi entrée+plat ou plat+dessert avec boisson.


MA COCOTTE
106 rue des rosiers, Saint-Ouen
Au niveau du marché Paul Bert au milieu des puces de Saint-Ouen





And last but not least un bon plan beauté que je vous détaillerai un peu plus dans un prochain billet dédié.
Avec deux copines j’ai testé la formule “sur mesure” proposée par Bulle Beauté. Pendant cette soirée coocooning, Sophie s’est déplacée à domicile pour nous faire à chacune une manucure et une pédicure semi-permanente ; histoire d’être tranquille à Calvi!

Après 8 jours, moult vaisselles à la main, une grosse session ménage et même une pointe de jardinage je peux déjà vous dire que cela tient vraiment bien (bon avec tout ça j’ai tout de même un accro sur l’index droit mais c’est vraiment léger)

A l’issu du crash test de la seconde semaine avec playa et bains de mer j’essaierai de vous faire un petit compte rendu plus précis. Il va juste falloir que je trouve le moyen de faire de jolis photos.

En attendant..




A NOUS CALViiiiiiiiiiii !!!!

C
ette année, je compte bien continuer mon petit recap mensuel d’INSTAGRAM.

Je trouve cela assez chouette de revenir sur mes petits coups de cœur et bons plans glanés ça et là le mois précédent, ça permet de positiver et de partager avec vous des infos que vous n’auriez peut être pas encore vu passer ?!
(Là je pense aux expo et nouvelles adresses de resto à tester of course, et non à la neige à Paris ou à mes pitreries)


BonPlan1

BonPlan2

BonPlan3

BonPlan4



▼ DALI AU CENTRE POMPIDOU ▼▼
Ne ratez surtout pas cet hommage rendu au grand Salvador Dalí, un génie un peu barré, à la fois controversé et populaire. Que l’on aime ou non, on connait tous ses montres molles, ses fines moustaches, son accent et ses grands yeux ronds.
Cette expo vraiment très complète vous permettra sans doute de découvrir des pans assez peu connus de son œuvre.
En ce qui me concerne, j’ai eu un gros coup de cœur pour ses peintures à l’huile si lumineuse aux paysages désertiques et spacieux, je me suis amusée à discerner les visages et animaux cachés, moins lorsqu’il s’agissait de délire sombre ou de « clowneries » provocantes ; mais cela fait partie du personnage!

Au final, c’était vraiment intéressant de découvrir les différents mouvements qui l’ont inspiré, de l’écouter en parler aussi puisque des extraits d’interview sont projetés dans une micro salle de cinéma et dans d’autres coins de l’expo.
Oh et petit bonus : on peut même s’immortaliser dans la « Rita Mae West room », créée par l’artiste surréaliste lui-même et qui par un jeu de mirroir nous donne l’impression d’être assis sur les lèvres de l’actrice. [cf premiere photo]

Seul petit bémol, j’aurais préféré que le parcours soit un peu plus cloisonné/guidé.
Parce qu’avec plus de deux cents peintures, sculptures, dessins, auxquels s’ajoutent les films, extraits d’émissions et photographies, il est difficile de savoir par où commencer ; le tout est en effet exposé dans de grandes salles très spacieuses sans fléchage ni indication particulière. Certes, on évite ainsi de se retrouver confinés à 15 devant une même œuvre mais on s’y perd un peu.

Anyway, courrez-y, surtout si vous êtes sensibles à l’art contemporain!


DALì au Centre Pompidou
C’est jusqu’au 25 mars 2013 au 19 Rue Beaubourg, Paris 4ème.
de 11h00 à 23h00 tous les jours sauf le mardi
et dès 9h30 le dimanche pour les adhérents et les visiteurs munis de billets
Entrée : 13€, TR 10€

▼ LEFTY ▼▼
Le Lefty c’est le dernier “american bistro” un peu tendance du le quartier de la Bourse.
Pour la petite histoire les créateurs l’ont appelés ainsi car ils sont tous les trois gauchers, mais je vous laisse confirmer cela auprès de Rachid, ex bartender du Cœur Fou (mais éviter les voix trop aiguës il n’aime pas trop) ; ou auprès des gérants eux-même qui prennent le temps de papoter gentiment avec vous lorsqu’ils le peuvent.
Ici l’ambiance se veut à la cool, la musique est (très) bonne et les burgers aussi (le pain vient de chez Gontran Cherrier!)(dédicace @Cam_illou inside).
Tout cela sans parler de la déco qui donne une touche supplémentaire de “myGoshIlManquaitJustementUneAdresseCommeCelleCiDansCeCoin”.

En bref, un petit incontournable du moment!


LEFTY
36 rue Vivienne, Paris 2ème
Métro Bourse ou Richelieu Drouot

▼ THE MINDY PROJECT ▼▼
Mindy est une trentenaire célibataire, elle est médecin et d’origine indienne, jusqu’ici rien de bien exceptionnel mais ce qui fait son charme c’est son humour cinglant et son côte désespérément romantique.
Sans être trop culcul (quoique), elle s’embarque dans des situations rocambolesques dans lesquelles on la retrouve souvent gaffeuse et bien poissarde.
Mais elle garde le sourire et ça ça fait un bien fou!
Bon au début j’ai honte de le dire mais elle me faisait un peu penser à Fiona (oui oui je sais).
Elle est un peu folle, un peu extravagante (mon dieu ses fringues!) mais bizarrement même si quelque fois ces aventures sont un peu trop tirées par les cheveux, on y croit et on espère secrètement qu’elle le trouve son prince charmant.
Parce que si elle elle le peut.. ;&#41


The Mindy Project
Saison 1 actuellement tous les mardis soirs sur la FOX


Neige3

Neige4

Neige1

Neige2

♥ PARIS SOUS LA NEIGE ♥♥


word1

Home

word3

word2

▼ LETTRES D’UN INCONNU ▼▼
C’est le genre de projet qui donne envie de racheter du papier à lettres, de jolies enveloppes et de ressortir son plus beau stylo pour (re)lancer une correspondance papier avec un être cher.

Cela fait un bon mois que cela me trotte dans la tête, j’ai acheté le papier, j’ai le stylo, il ne me reste plus qu’à prendre le temps de me lancer et d’envoyer cette lettre, ces lettres qui j’espère donneront le sourire et donneront à leur tour envie de me répondre autrement que par téléphone, mail ou SMS.

Parce qu’il est là le charme de ce nouveau type d’abonnement, à l’instar des nombreuses box beauté et gourmandes, vous vous abonnez à lettres d’un inconnu pour recevoir deux fois par mois, une lettre. d’un inconnu.

Rien d’exceptionnel en somme, il s’agit d’un courrier papier, d’une histoire racontée par un inconnu : Big Deal pour certains mais pour d’autre cette missive représentera une douce marche arrière, une jolie pause que vous vous octroierez dans votre folle course quotidienne contre le temps.

Je ne sais pas si je continuerais mon abonnement toute l’année mais au mois de janvier j’ai vraiment apprécié ces petites bouffées d’air d’un autre temps..

Plus d’infos sur www.lettresduninconnu.fr.

Les Grandes Tables du 104, je vous en avais parlé l’année dernière, il s’agit du restaurant tenu par le chef étoilé Fabrice Biasiolo, à la déco atypique et à la cuisine inventive situé à l’intérieur du musée CENT QUATRE, au niveau de l’entrée rue Curcial.

Atypique, inventif, c’est ce qui a attiré les équipes d’Omnivore qui cette année encore y organisent deux soirées thématiques par mois :







Et cela commence dès demain avec le premier PLAT DE PARTAGE.

Le concept : au cours de ces soirées, un artiste issu de la programmation du 104 (réalisateur, plasticien, musicien..) est invité à venir faire partager son savoir pendant une 20aine de minutes sous forme de speech, “un peu à la manière des conférences TED” ..et là clairement mes yeux s’illuminent!

Surtout qu’en échange, la brigade d’Omnivore et des Grandes Tables lui prépareront son plat préféré, que tous les convives pourront déguster ensuite.

C’est donc un genre de rdv “culturo-gastro” à ne surtout pas rater!

Pour le premier opus, l’invité sera Yandy Laurens, un jeune réalisateur indonésien sélectionné en ce moment au Festival Silhouette 2012 (son court métrage sera projetté au parc des Buttes Chaumont à 19h ce mercredi). Il viendra présenter son travail en avant-première la veille lors du diner.

Son plat préféré : les fruits de mer ; la chef Alessandra Montagne a donc pensé à un risotto de fruits de mer. La formule apéritif + plat + dessert est proposée à 24€.

Le premier étant DEMAIN c’est peut être un peu juste, quoique les réservations en ligne ont l’air encore ouvertes.

Mais gardez l’oeil ouvert pour les suivantes ..et faites moi signe si vous vous laissez tenter! ^____-






Autre soirée, autre ambiance, mais toujours autour de thématique culinaire originale : les soirées 100% mettent la jeune cuisine à l’honneur.

Le premier rendez-vous de la saison est une collaboration avec la série documentaire “Le Bonheur est dans l’Assiette !” d’Arte, Omnivore a invité le tasmanien Luke Burgess et le basque Arnaud Daguin, deux chefs issus de deux mondes différents mais qui partagent le même respect du produit, de leurs producteurs et de l’éco-système environnant.

Ces deux chefs ont tourné respectivement dans un épisode de la série et pour le diner “100% Antipode” ils cuisineront ensemble, pour le bonheur des 80 gourmands qui auront réservés leur place.

Le rendez-vous est pris pour le mercredi 12 septembre prochain à 20h.
La soirée sera précédée d’une avant-première exclusive d’un des 5 documentaires de la série.

!!! Petit fail du jour, le lien vers cette soirée et sa réservation ne semble pas fonctionner aujourd’hui.
Leur newsletter, compte FB et Twitter ne semble pourant pas faire état d’une annulation.. les places sont peut être déjà toutes réservées, à suivre!

La page est de nouveau disponible et il reste encore des places parmi les 75 mises en vente.
La formule proposée est à 39€ pour 4 Plats et un verre de bulles.
Et pour réserver, c’est par ici!

Dans tous les cas, ces rendez-vous 100% et Partage sont mensuels, n’hésitez donc pas à suivre de près les news d’Omnivore pour être avertis dès leur programmation !


▼▼▼
Les Grandes Tables du 104 – CENT QUATRE
Entrée 5 rue Curial – 75019 Paris
Métro : Riquet, Crimée (ligne 7), Stalingrad (lignes 2, 5 et 7 : sortie 2, bd de la Villette) et Marx-Dormoy (12)

Dimanche dernier grâce à la miss Cam_illou j’ai découvert une formule de brunch assez originale, bien loin du classique oeuf/bacon/pancake que je recherche d’habitude.

Chez Supernature, le bio est à l’honneur donc oubliez les mets trop gras et trop sucrés, là bas on vous servira des formules brunch “nature” ou “detox”.

Alors bien sûr le côté très bobo qui surfe sur la vague du naturel pourrait en faire sourire certains mais très franchement j’ai été plus que surprise par la qualité et surtout le goût des produits proposés dans la formule détox.


Brunch à Supernature

Brioche, jus de pomme bio et herbes & Muesli maison au lait d’amande.


Waste Landscape au 104


Le CENT QUATRE vient de ré-ouvrir après sa courte pause estivale et même si la saison 2011/2012 ne débutera qu’à partir du 14 septembre prochain il y a déja quelques installations qui méritent le déplacement ..surtout que la visite est gratuite!