Tag

Italie

Sienne, la sœur, l’ennemie, l’adversaire historique de Florence. Nous y avons passé une journée lorsque nous séjournions dans le centre de la Toscane. Une journée dans ce joyau gothique, à arpenter les ruelles du centre médiéval et à visiter les deux sites incontournables de la ville : la Piazza del Campo et le Duomo.


Siena

Louves

Siena

Siena

Siena



Santa Maria Assunta, la cathédrale Notre Dame de l’Assomption, il Duomo di Siena.
Elle est un peu la version gothique du Duomo de Florence avec une coupole certes moins impressionnante que sa voisine florentine mais tout aussi splendide.

Plus que la nef et la coupole, mon souvenir le plus marquant restera tout de même la Libreria Piccolomini avec ses livres très très très très anciens et ses immenses fresques colorées.


Siena

Siena

Beau souvenir aussi que ces ruelles d’un autre temps, totalement fermées à la circulation.

Le centre historique est en effet interdit aux voitures, vous devrez donc vous garer dans un des immenses parking à l’entrée des remparts.

Un vrai bonheur une fois sur place!
(même si parfois cela monte beaucoup)


Siena

Siena

Siena

Et que dire de cette immense Piazza del Campo..


Siena

Siena


En forme d’immense éventail incliné, elle est aujourd’hui le principal lieu de rendez-vous de la ville.

On peut s’y poser à tout heure du jour ou de la nuit, au centre sur le sol, ou à une des multiples terrasses qui l’entourent.

Et petit +, en face de la tour del Mangia (haute de 102m), la fontaine Gaia accueille vœux des passants ..et pigeons florentins.


Siena
Siena

Siena

Le Lonely Planet conseille d’y passer 2 jours pour avoir le temps de visiter quelques musées mais en une journée je pense que nous avons réussi à profiter de l’essentiel, shopping compris!


— — –

Toutes mes photos de Sienne sont regroupées dans ce slideshow FlickR :




— — –


Et, pour finir, voici mon (petit) carnet d’adresses siennoises :


Siena

¤ Nannini, Via Banchi di Sopra, 24 – Siena
LA Pasticceria Toscana de la ville où vous pourrez gouter les spécialités siennoises, comme les Ricciarelli qui sont un vrai régal!
Vous y trouverez en plus des cadeaux-souvenirs qui raviront les plus gourmands.

¤ Gelateria KopaKabana, Via Dei Rossi, 52/54 – Siena
Ne vous fiez pas à son allure peu avenante et à son nom aux consonances très peu italiennes (mais pourquoi ont-ils choisi ce nom là?!!).
Les glaces y sont très bonnes et ont l’air en tout cas plus authentiques que celles présentées dans les glaciers des deux principales artères touristiques.
(’cause THIS is too much right?)

¤ Internet Point Refe Nero di conti Leonardo, Via del Refe Nero, 18 – Siena
Non loin de la gelateria KopaKabana, ce point Internet pourrait vous servir si -comme nous- vous avez des réservations à faire ou à confirmer.
Vive les road trip programmés au jour le jour!

¤ Osteria Boccon del Prete, Via S.Pietro, 17 – Siena
C’est dans cette osteria que nous avons choisi de diner ce soir-là.
Situé non loin de la cathédrale, le Lonely Planet le présentait comme un petit restaurant typiquement siennois à prix raisonnable.
Je vous avoue que je ne me souviens pas exactement des plats que nous avions mangé (sur le ticket il n’est inscrit “que” crostino, antipasto, pasta, dolce, vino, acqua) mais je me souviens que tout était très bon ..même si le service n’était pas excellent.

Firenze, deuxième étape de notre road trip italien.
La ville qui a rendu malade Stendhal tant elle est chargée d’œuvres d’art!

Et, sans aller jusque là, c’est vrai que j’en garde un souvenir très riche en ‘trésors artistiques de la Renaissance‘.

Le Duomo et sa coupole, la Piazza della Signoria et ses nombreuses statues, le ponte Vecchio, la piazzale Michelangelo et sa vue sur la ville et puis toutes ces fontaines, statues et grandes places qui ont croisés notre chemin.. ♥


Florence

Firenze
Florence

. il Duomo et son Baptistère .

E
n attendant de partir à mon tour en vacances, je me suis replongée dans les photos de l’année dernière..
♥ Venezia, Firenze, Siena, Radda in Chianti, Montepulciano, Greve in Chianti, Roma ♥

Alors après vous avoir montrer la place Saint Marc vu d’en haut et Burano, l’île toute colorée, voici Venise, ses ruelles, ses canaux et ses gondoles si.. tipici!


Venise

Si vous avez la chance de passer plusieurs jours à Venise, il y a une petite île, au nord de la lagune, qu’il ne faut absolument pas rater : Burano. A ne pas confondre avec Murano, sa voisine, qui, malgré sa grande réputation, ma beaucoup déçue. (Trop touristique, trop “commerciale”)

Alors que Murano est célèbre pour son travail du verre, Burano, elle, vit de l’économie du Merletto, la dentelle.
(fabriquée aujourd’hui essentiellement à Hong Kong et en Chine)


Dentellières à Burano


Mais ce qui vous ravira le plus, ce sont ses maisons vivement colorées.
[..qui vous avaient d’ailleurs déjà charmé(e)s sur la troisième photo de mon billet “Venezia in Blu“.]

Je suis de retour depuis dimanche mais j’avoue avoir du mal à atterrir.

Venezia, Firenze, Siena, Radda in Chianti, Montepulciano, Pienza, Greve in Chianti, Roma.. Toutes ces villes m’ont fait découvrir la Dolce Vita, la vie à l’italienne à la ville, à la campagne, sur terre et sur l’eau.

Mais avant de rentrer dans les détails dans de prochains billets, je profite du tag bleu qui traine en ce moment sur la blogosphère pour vous donner un avant goût de la plus romantique des city :


PontDesSoupirs