Divagabonde

JanvFev2015

Point d’instabrèves l’année dernière et pourtant je me rends compte que ces petites récap’ me sont bien utiles pour compenser ma mémoire de poisson rouge (call me Dorie).

J’en ai d’ailleurs profité pour mettre à jour mon petit carnet d’adresses parisiennes, que vous pouvez retrouver à tout moment dans la sidebar, juste à droite.
J’essaierai de le garder à jour et d’ajouter tous les mois les nouveaux spots que j’aurai testés et appréciés ou ceux que j’aurai tout simplement repérés sur le net. Mon flux Instagram est d’ailleurs une petite mine d’or côté trouvaille.


Janvier2015

En ce début d’année donc, il y a principalement trois restaurants qui méritent une petite review :


LEntreeDesArtistesPigalle

Celui avec la superbe baie vitrée à l’étage.
Ambiance cosy parfaite pour un date mais il est également possible de venir se poser avec un petit groupe d’amis, en ayant bien pris soin de réserver avant car ce bel endroit est rapidement pris d’assaut!

Je ne connaissais pas l’Entrée des Artistes lorsqu’ils étaient rue Crussol mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour leur nouvelle adresse dans le “SoPi”.
Musique tendance, petits plats de qualité -à partager ou non-, cocktails détonants et originaux pour sortir des sempiternels mojitos et des serveurs vraiment cool ce qui est malheureusement assez rare pour le noter dans ce genre d’adresse un peu “branchouille”.


EntreeDesArtistesPigalle
Photo ©Tania Feghali


+
L’ENTREE DES ARTISTES PIGALLE
30-32 rue Victor Massé, Paris 9ème
Métro Pigalle
Ouvert du mardi au samedi de 19h à 02h
Réservations uniquement via ce lien

 
 


Kunitoraya

Brique apparente toujours mais pour le midi cette fois, essayez d’ailleurs d’arriver hors heure de pointe (avant midi et demi) pour éviter de faire trop la queue. L’endroit n’est pas très grand mais il vaut vraiment le détour et les gens le savent!

Proche de la rue Sainte Anne, dans une petite rue qui commence à avoir quelques bonnes adresses (Telescope et Nest notamment) cette petite cantine asiatique est à tester absolument si vous êtes fan de Udon.
Notez que les nouilles ne sont pas les seules à être présentes au menu, vous y trouverez également tapas japonais et des spécialités à base de riz toutes aussi délicieuses.

Bref, allez-y vous ne serez pas déçus!


KunitorayaCantine


+
UDON BISTRO KUNITORAYA
1, rue Villedo, Paris 1er
Métro Pyramides
Fermé le mercredi, réservation impossible.

Et pour le soir ou pour un déjeuner moins casual, le restaurant du même nom, au numéro 5 de la même rue est sans doute également un bon plan!

 
 

LaMangerie

C’est La Mangerie du 6ème que j’ai récemment découvert en version apéro-diner pour l’anniversaire d’une amie et là encore gros coup de cœur, pour la déco, pour les plats et pour la gentillesse des serveurs! J’ai été d’autant plus sous le charme que je ne m’attendais pas du tout à retrouver ce genre d’ambiance un peu bobo, un peu mignonne, rue Princesse, à deux pas des pubs sportifs remplis d’anglophones enragés (ahem).

Il y avait pas mal de grandes tablées ce soir là et pas mal de bougies d’anniversaire au moment des desserts, c’est un bon spot pour les diner à plusieurs. Moins pour les diners en tête à tête.. ou alors peut être en bas, près du bar.

Et pour les déjeuners, semblerait que l’adresse rue de Bretagne soit un bon spot..
A bon entendeur ;)


KunitorayaCantine


+
LA MANGERIE DU 6EME
6 rue Princesse, Paris 6ème
Métro Mabillon
Ouvert du mardi au samedi de 19h à 00h30
contact@la-mangerie.com

 
 


RosaBonheur

Pour finir un petit mot sur le Rosa Bonheur sur Seine qui reste ouvert malgré l’hiver!
Les quais sont vides tout autour, la terrasse n’est pas encore de retour mais depuis le 8 janvier, la péniche est ouverte du mercredi au dimanche, midi et soir.


+
ROSA BONHEUR SUR SEINE
Port des Invalides, Paris 7ème
Métro Invalides ou Champs Elysées Clémenceau
Ouvert du mercredi au dimanche, midi et soir
Tel. 01 47 53 66 92

Sur ce, bonne semaine à vous!


Janvier2015

Trop de bons plans à Paris ces temps-ci, cela devient dur de prendre le temps de vous écrire mais voici tout de même ma petite sélection habituelle de projections ciné et concerts en plein air et gratuits pour votre été à la capitale !


FestivalSoirsDEte2014_mini SiestesElectroniques_mini Scenes_dete_2014_mini
fnaclive2014_mini LogoTiny la-chaise-et-l-ecran-2014_mini
cinema-plein-air-villette_mini cinema-au-clair-de-lune2014_mini etc3

 



 


▼▼▼ FESTIVAL SOIRS D’ÉTÉ-OÜI FM
+ du 6 au 11 juillet +

FestivalSoirsDEte2014

Ca commence ce soir avec The Dukes, CATS ON TREES et Shaka Ponk et cela continue toute la semaine dès 19h sur la surperbe Place de la République!

Avec au programme :
lundi 7 juillet : Two Bunnies In Love • GUSH • Triggerfinger • Les Wampas
mardi 8 juillet : Nick Mulvey • Eugene McGuinness • Kodaline • John Butler Trio
mercredi 9 juillet : Le Vasco • The Struts • GRIEFJOY • Klaxons
jeudi 10 juillet : Marc Desse • Mustang • Naive New Beaters & friends • Zebda
vendredi 11 juillet : Rachel Claudio • Gaspard Royant • Deluxe – Chinese Man Records • et FFF pour le “CONCERT SURPRISE”

A noter, à l’heure où j’écris l’ordre de passage est annoncé différemment sur le site dédié (cf l’ordre que j’ai indiqué ici) et sur les évents FB (je vous ai mis tous les liens, ya qu’à cliquer!), je vous laisse donc mener l’enquête si besoin!



Place de la République
A partir de 19h
Métro République • lignes 3, 5, 8, 9 et 11

 

 


▼▼▼ LES SIESTES ELECTRONIQUES
+ les 6, 13, 20 et 27 juillet +

SiestesElectroniques

Ça a également commencé aujourd’hui du côté du Musée du Quai Branly, mais sans prévente impossible de rentrer donc notez-le pour les prochains dimanche de juillet : suite à l’engouement de l’année dernière, les après-midi électro restent gratuites MAIS il faut se pré-inscrire sur le site du musée et se présenter avec votre invitation avant 16h sur le site.

Et pour les jours de pluie comme aujourd’hui, no worries, les siestes se déroulent dans l’auditorium du musée, c’est moins bucolique mais au moins c’est à l’abri!

Côté programmation, ça donne des combo assez sympa :
Dimanche 13 juillet :
• 16h Bambounou : jeune producteur électronique parisien aujourd’hui considéré comme une « valeur montante ».. à bon entendeur!
• 17h Heatsick : de l’électro pour sûr puisqu’on nous explique que Steve Warwick a développé son projet solo Heatsick à partir d’une obsession : faire le travail d’excavation d’un DJ, c’est- à-dire enchaîner des pistes de musique, mais à partir d’un vieux Casiotone.. interesting, isn’t it?!

Dimanche 20 juillet :
• 16h Frédéric Sanchez, notamment sollicité pour les bandes sonores des défilés de Martin Margiela, Prada, Marc Jacobs, Jil Sander, Alexander Wang.. #lamodelamodelamode
• 17h Ron Morelli, fondateur du label L.I.E.S., l’un des 10 labels les plus influents de la dance music actuelle parait-il, ça donne bien envie d’aller l’écouter du coup non?!

Dimanche 27 juillet :
• 16h Les cris de Paris, choeurs de trois à quatre-vingt interprètes (chanteurs et instrumentistes) dont le répertoire s’étend du XVIe siècle à nos jours.. a priori ça n’est pas l’idée que j’avais des “siestes électroniques” mais pourquoi pas..
• 17h Frank Fairfield, même pas 30ans mais il en parait bien plus avec sa musique folk d’un autre temps. Si vous avez aimé la bande son de O’Brother ça devrait vous plaire !



Musée du Quai Branly
37 quai Branly, 75007 Paris
au théatre de Verdure, de 16h à 18h
Métro L9 Alma Marceau ou RER C Pont de l’Alma

 

 


▼▼▼ SCENES D’ÉTÉ A LA VILLETTE
+ du 5 juillet au 24 août +

Scenes_dete_2014

Là on monte d’un cran car en plus des concerts gratuits sur la Prairie du Cercle Sud, la Villette a mis en place des « villages » de stands artisanaux, des ateliers de cuisine, de danse, de musique, d’arts plastiques animés par des artistes professionnels et amateurs, passionnés et passionnant venant des quatres coins du monde.

Tout est totalement gratuit, à l’exception des cours de cuisine pour lesquels il faudra vous inscrire et débourser 30€ par personne, 25€ pour les détenteurs de la carte de La Villette.

Ca a commencé là encore ce week-end avec le thème du Vert et de la Nature.
Il y aura ensuite :
– Le week-end TURQUIE les 19 et 20 juillet
– Le week-end CUBA les 26 et 27 juillet
– Le week-end Sabar en transe (SENEGAL) les 2 et 3 août
– Le week-end BRETAGNE / IRLANDE les 9 et 10 août
– Le week-end TANGO les 23 et 24 août

Notez que rien n’est prévu le 15 août dans le cadre des Scènes d’été.



La Villette, Prairie du cercle sud
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
près du canal de l’Ourcq, sur la rive côté Zénith
Métro Porte de Pantin ou Porte de la Villette

 

 


▼▼▼ FESTIVAL FNAC LIVE
+ du 17 au 20 juillet +

fnaclive2014

Direction le parvis de l’Hôtel de ville maintenant avec les quatre jours de concerts gratuits du Festival Fnac Live qui célèbrera cette année les 60 ans de la FNAC et ça s’annonce apparemment immanquable !

Voici le programme des 28 concerts prévus cette année :

– Jeudi 17 :
Nach (17h30), Arthur Beatrice (18h05), (18h50), Christophe (19h30), Julien Doré (20h), -M- (21h30).

– Vendredi 18 :
Two bunnies in love (17h30), Arthur H (18h), Glass Animals (18h10), Emily Loiseau (18h50), La Femme (19h), Raphaël Gualazzi (19h45), Breton (20h05), Gaëtan Roussel (21h15), Pedro Winter & Friends (22h35). (certains horaires annoncés me semblent bizarre mais je suppose que l’ordre de passage est le bon)

– Samedi 19 :
Moodoïd (17h30), Dick Annegarn (18h00), Mademoiselle K (18h15), Jeanne Cherhal (18h50), L’Entourage (19h15), Casseurs Flowters (20h25), FAUVE (21h50).

– Dimanche 20 :
Kid Wise (17h30), Nosfell (18h00), Mina Tindle(18h15), Mélanie de Biaso (18h50), Gregory Porter (19h15), Ben L’Oncle Soul & monophonics (20h30), Bernard Lavilliers (21h55).



Parvis de l’hôtel de ville de Paris
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Métro Hôtel de Ville

 

 


▼▼▼ LA CHAISE ET L’ECRAN
+ les 4 et 18 juillet + les 1er et 29 août +

la-chaise-et-l-ecran-2014

Passons maintenant aux projections de films en plein air avec pour commencer cette initiative de la Mairie du 11ème qui propose chaque année quelques séances gratuites dans les jardins et sur les places de l’arrondissement.

Cette année la sélection a été confiée au romancier et cinéaste Gérard Mordillat :
Vendredi 18 juillet :
Tandem de Patrice Leconte avec Jean Rochefort et Gérard Jugnot à 22h15 Place Marek Edelman, Paris 11ème – Apportez votre chaise.
Vendredi 1er août :
Courage, Fuyons! d’Yves Robert avec encore Jean Rochefort et Catherine Deneuve à 22h sur la Place de la République, Paris 11ème – Apportez votre chaise.
Vendredi 29 août :
De battre mon coeur s’est arrêté de Jacques Audiard avec Romain Duris et Niels Arestrup à 21h30 dans le Jardin de la Folie Titon, 17 rue Titon, Paris 11ème – Chaises interdites sur les pelouses.

Notez qu’en cas d’intempéries, les séances seront annulées.

 



 


▼▼▼ CINEMA EN PLEIN AIR
+ du 23 juillet au 24 août, du mercredi au dimanche +


cinema-plein-air-villette

La Villette propose également du cinéma en plein air avec une programmation est bien bien bien plus riche :

– Mercredi 23 juillet : The We and the I de Michel Gondry.
– Jeudi 24 juillet :Moonrise Kingdom de Wes Anderson.
– Vendredi 25 juillet : Camille redouble de Noémie Lvovsky.
– Samedi 26 juillet : Scream 4 de Wes Craven.
– Dimanche 28 juillet : Quadrophenia de Franc Roddam (1979).

– Mercredi 30 juillet : Le Dernier été de la Boyita de Julia Solomonoff.
– Jeudi 31 juillet : À nos amours de Maurice Pialat (1983).
– Vendredi 1er août : Les Enfants Loups, Ame & Yuki de Mamoru Hosoda.
– Samedi 2 août : American Graffiti de George Lucas (1974).
– Dimanche 3 août : Deep End de Jerzy Skolimowski (1971).

– Mercredi 6 août : 17 filles de Muriel et Delphine Coulin.
– Jeudi 7 août : Sweet Sixteen de Ken Loach.
– Vendredi 8 août : Hairspray de John Waters.
– Samedi 9 août : Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch.
– Dimanche 10 août : À bout de course de Sydney Lumet.

– Mercredi 13 août : Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin.
– Jeudi 14 août : d’Éric Rohmer (1963).
– Vendredi 15 août : Somewhere de Sofia Coppola.
– Samedi 16 août : Carrie au bal du diable de Brian de Palma (1976).
– Dimanche 17 août : Lolita de Stanley Kubrick (1962).

– Mercredi 20 août : L’été de Giacomo d’Alessandro Comodin.
– Jeudi 21 août : Half Nelson de Ryan Fleck.
– Vendredi 22 août : Les beaux gosses de Riad Sattouf.
– Samedi 23 août : Elephant de Gus Van Zant.
– Dimanche 24 août : Fame de Alan Parker (1980).

Tous les films seront projetés à la nuit tombée.



La Villette – Prairie du triangle
211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Métro Porte de Pantin

 

 


▼▼▼ CINEMA AU CLAIR DE LUNE
+ du 31 juillet au 10 août +


cinema-au-clair-de-lune2014

Last but not least : le forum des images qui sort cette année encore de son “trou” (les halles) pour plusieurs projections gratuites dans les quartiers de Paris.

Un écran géant, un ciel étoilé, des films d’hier et d’aujourd’hui, vous connaissez le refrain, il n’y a plus qu’à faire votre choix! :
– Jeudi 31 juillet :
Du rififi chez les hommes de Jules Dassin (1955) en N&B. A 21h30 à la Butte Montmartre, square Louise-Michel (entrée place saint-pierre) – M° Anvers – sans parterre de chaises.
– Vendredi 1er août :
Prête moi ta main d’Eric Lartigau avec Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg. A 21h30 place des Vosges, square Louis XIII – M° Chemin-Vert ou Saint-Paul – parterre de chaises en accès libre.
– Samedi 2 août :
Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson avec Louise Bourgoin et Gilles Lelouche. A 21h30 au Parc Montsouris (entrée à l’angle de la rue Nansouty et de l’avenue Reille) – RER Cité-Universitaire – sans parterre de chaises.
– Dimanche 3 août :
Madame de de Max Ophuls (1953) en N&B avec Danielle Darieux et Charles Boyer. A 21h30 aux les pelouses de Reuilly – M° Porte de Charenton – parterre de chaises en accès libre.

– Mercredi 6 août :
Les aventuriers de Robert Enrico (1967) avec Lino Ventura et Alain Delon. A 21h30 au parc André-Citroën (sur le parvis, entre les deux grandes serres) – M° Balard – parterre de chaises en accès libre .
– Jeudi 7 août :
Confidences pour confidences de Pascal Thomas (1978) avec Daniel Ceccaldi et Anne Caudry. A 21h30 au parc de Choisy (entrée principale avenue de Choisy) – M° Tolbiac ou Place d’Italie – parterre de chaises en accès libre.
– Vendredi 8 août :
Une vie de chat d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli. A 21h30 Place des Fêtes – M° Place des Fêtes – parterre de chaises en accès libre.
– Samedi 9 août :
Le jour et l’heure de René Clément (1962) en N&B avec Simone Signoret et Stuart Whitman. A 21h30 au jardin Nelson-Mandela – M° Les Halles / RER Châtelet-Les-Halles – parterre de chaises en accès libre.
– Dimanche 10 août :
On connait la chanson d’Alain Resnay avec Sabine Azéma, Jean-Pierre Bacri, André Dussollier et Agnès Jaoui. A 21h30 sur l’Esplanade des Invalides – M° Invalides – sans parterre de chaises.

Et notez que là encore, en cas d’intempéries, les séances seront annulées.



 

 

Le vendredi c’est souvent le jour où les pauses sont un peu plus longues right?
So voici de quoi alimenter un peu plus les vôtres! =)

 

Et si on commençait avec un peu de musique?!
(Mais si vous n’en pouvez VRAIMENT plus de cette chanson, ne cliquez pas, vous risquerez de m’en vouloir..)




Pour la suite on reste de l’autre côté de l’Atlantique avec ces sympathiques GIF animés qui pourraient très bien s’appliquer à Paris et aux parisiens ♥



survive nyc 3
Première chose : les new yorkais ont tendance à se mouvoir rapidement
Il est donc conseiller de marcher au milieu de la chaussée pour que les plus rapides puissent vous dépasser à gauche et à droite..
SAME SAME IN PARIS!

 

survive nyc 12
Les new yorkers SAVENT que rester concentrés est la clé pour éviter tout contact inutile..
SAME SAME POUR LES PARISIENS!

 

survive nyc 65
Ce n’est pas juste de la politesse. Faire preuve de jugeotte peut aussi vous permettre de trouver un peu de tranquilité.
Ainsi, le parcmètre protège Pablo afin qu’il puisse profiter en paix de sa part de pizza pas chère..
SAME SAME here!

 

survive nyc 101
“- Vous pouvez avoir ma place si vous me laissez sortir!”
“- Mais je suis pressé!”
C’est aussi idiot lorsque les gens essaient d’entrer dans une rame de métro AVANT que les passagers à l’intérieur puisse en sortir.
Ce n’est pas juste irréfléchi, CA N’EST PAS LOGIQUE !

SAME SAME.. enfin vous avez compris!



En parlant de transport en commun, saviez vous que depuis le début du mois et jusqu’au 31 août prochain l’Orient Express s’est installé sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe ?!


C’est bel et bien tout un train avec la locomotive, trois voitures et un wagon-restaurant que vous pourrez voir et même parcourir si vous le désirez. Gratuit pour les moins de 16 ans, il vous en coutera 8€50 en tarif réduit et 10€50 en plein tarif.

Tous les détails sont sur le site de l’Institut.



Et pour finir -une fois n’est pas coutume- je m’auto-cite :


Merci au ANousParis de cette semaine qui nous présente dans sa rubrique “WEB ZONE” ce petit jeu gratuit en HTML5 (pardon my geekness) dans lequel vous prendrez plaisir à dégommer les ridicules hipsters moustachus en chemises à carreaux que vous croiserez, vous, petit guerrier redoutable affublé d’un casque et d’une lance.. SPARTAAAAAAA!!!


SpartansVSHipters

¡Have a nice week end!

 

ChasseAuxExposParis2014

Plus original que la chasse aux oeufs de Pâques, le site Expo in the City lance cette année une chasse aux expos parisiennes dans pas moins de 7 parcs et jardins parisiens.

L’idée est de faire découvrir leur nouveau magazine papier qui entrera en kiosque le mois prochain.
Pour cela, les créateurs Fleur et Arnaud ont opté pour un concept assez original et ludique :
Un peu à la manière des paquets de chocolat Willy Wonka, 450 tickets d’Or seront glissés dans des papillotes de papier cristal contenant chacune un magazine, un petit lapin en Chocolat (tout de même!).

Pour les localiser, rien de plus simple puisqu’ils seront accrochées à des ballons de couleurs gonflés à l’hélium!

Une fois trouvé, il faudra vous connecter sur le site du magazine à la rubrique chasse au trésor et y entrer le code secret inscrit sur le ticket d’Or pour découvrir quelle exposition vous pourrez visiter gratuitement. Good news : ils sont tous gagnants et à l’exception du Musée du Louvre et du Museum d’Histoire Naturelle, tous les musées de la capitale ont répondu présents, il y a donc de très nombreuses expos en jeu !


carteParcsJardinsParisiens

ChasseAuxExposParis2014_lesParcs


Le top départ se fera donc au Parc Monceau samedi dès 12h !
Ca tente quelqu’un ?! =)

London

Bref, oui et non.
J’avais une nouvelle fois prévu un petit week-end prolongé dans la ville de Kate & William mais à peine 24h après être descendue de l’eurostar : bonjour l’état fiévreux abroad, un vrai bonheur!

Enfin -lucky me- j’ai tout de même pu profiter d’une après midi ensoleillée dans le coin de SHOREDITCH, l’un de mes quartiers préférés de la ville.

Je ne vais pas vous reparler de Brick lane, de l’Old Spitalfield market ou encore du Colombia Road Market (quoique vu le ciel bleu qu’on a eu j’aurais du faire cet effort histoire de compenser les photos grisâtes de mes anciens billets)


London-8

Mais j’ai tout de même noté une “nouvelle” adresse qui semble assez canon, un café/bar/lounge/restaurant/salle de jeux : j’y ai vu un baby foot downstairs, une table de ping pong dans la salle du fond au milieu de fauteuils moelleux et d’une déco très cosy-trendy qui invite au coocooning la journée et qui apparemment se transforme en salle de conférence, de concert ou même en dance hall le soir..
Hop le petit lien qui va bien vers la programmation!

Le tout sur deux étages spacieux d’un ancien entrepôt victorien sur Leonard Street (au 100-106).
Et ça s’appelle THE BOOK CLUB.


London-6





London-7

 
Non loin de là, autre trouvaille qui mérite le déplacement : le BARBICAN CENTER.

Depuis Liverpool St. puis London Wall, on y accède via une promenade en hauteur à travers des immeubles au style très eighties.
Ca change clairement de Shoreditch et des immeubles ultra modernes de la City et on y découvre des spots très agréables pour se poser dehors quand il fait beau.
 


London-1

London-2

London-3


Le Barbican Center c’est tout de même le plus grand centre des arts du spectacle d’Europe (dixitWikipedia). On peut y découvrir des concerts de musique classique ou contemporaine, des représentations théâtrales, des projections de films et des expositions d’art. Le centre abrite également une bibliothèque, trois restaurants et une serre tropicale (tiens tiens je l’ai loupée celle ci..).

Quant à nous, c’est avant tout pour l’expo du collectif londonien UVA que nous nous sommes rendus au “domaine de Barbican”.
(et on était bien contente de pouvoir se poser en terrasse après!)

MOMENTUM c’est le nom de cette installation interactive (et gratuite) qui est assez troublante et destabilisante.

Imaginez une grande salle complètement plongée dans le noir avec une dizaine d’objets non identifiés accrochés au plafond, des objets qui se déplacent lentement, très lentement sur des rails et qui émettent de la lumière et des sons sortis tout droit de films SF..


Expo Momentum au Barbican Center

Expo Momentum au Barbican Center

Ambiance..


Perso j’ai adoré.
C’est complètement hypnotisant, presque angoissant..

L’expo est en place jusqu’au 1er juin, ne la manquez pas si vous passez dans le coin!
(enfin sauf si vous avez peur du noir)
(et/ou des ovnis)

 



BarbicanCenterTheBookClub

Le dernier opus date du 31 octobre 2011, une éternité donc.
Mais je l’aimais bien cette rubrique alors hop je retente l’expérience : voici donc mes tweets favoris de la semaine..


Twitté et retwitté vous l’avez forcément vu passer MAIS même s’il était souvent affublé du hashtag BANKSY (ici par le compte @thereaIbanksy lui-même..)(un compte de “fan”), ce graph est l’oeuvre d’un certain iHeart un street artiste de Vancouver.

Rendons donc à César.. et allez voir ce qu’il fait c’est vraiment sympa : http://iheartthestreetart.com/
Bon et puis BiM unfollow le @thereaIbanksy !

 





Frais Frais c’est mon petit coup de coeur du moment.
Bon ils se disent ‘un peu macho’ (aka ils s’adressent avant tout aux mecs) MAIS le site regorge d’infos tendances et intéressantes ; pour preuve cette incroyable expo qui se tient en ce moment à Londres et que je me suis empressée de noter sur ma TODO LIST pour fin mars.

D’ailleurs si vous avez d’autres bons plans bien frais in London, je suis preneuse! =)

 



(vous pouvez zapper les 2 premières minutes de la vidéo, les démo de danse arrivent ensuite)

Petit saut à Rome avec la team Juste Debout qui parcourt en ce moment l’Europe à la recherche des meilleurs danseurs hip hop.

A noter, la finale aura lieu CE WEEK END à Paris :
× à la Machine du Moulin Rouge samedi, de 14h à 20h pour les 16ème et 8ème de finale
× à Bercy dimanche, de 14h à 21h pour les quarts, demis et la finale

Toutes les infos sont sur le site officiel de l’événement : http://www.juste-debout.com

 




Puisqu’on est vendredi, j’en profite pour vous glisser une seconde vidéo, celle de la bande annonce d’Osage County, un film au casting assez impressionnant : Meryl Streep (son rôle lui vaut sa 18ème nomination aux Oscars), Julia Roberts (nominée également), Julianne Nicholson, Benedict Cumberbatch (aka Sherlock ♥), Abigail Breslin (aka Little Miss Sunshine!), Juliette Lewis, Ewan McGregor, ..

Pour l’avoir vu en avant première je peux vous dire que la prestation des acteurs vaut vraiment le déplacement!

Certes l’histoire n’est pas ultra joyeuse, il se passe pas mal de choses dramatiques et on en ressort un peu bousculé mais on rit beaucoup aussi et les personnages sont vraiment attachants et extrêmement bien interpreté :

En salle actuellement!

 



Et pour finir, un petit code de réduction qui pourrait vous intéresser..


 

Bonne fin de semaine!

Un peu de poésie pour ce début de semaine.
Christopher Hermelin est ce que l’on pourrait appelé un conteur, un inventeur d’histoires.
À New York, vous pouvez croiser ce “dactylo itinérant” (=Roving Typist) principalement sur la High Line de Chelsea ou dans un parc des nombreux parcs de la ville, sa machine à écrire sur les genoux et un écriteau près de lui annonçant :

Stories
Compose while you wait
Sliding scale, donate what you can

 

Il compose donc devant vous une histoire qu’il invente au feeling ou en suivant les consignes que vous lui donnez ; à vous de le rémunérer comme bon vous semble, selon ce que vous pouvez.

L’idée est toute simple et en même temps tellement rafraichissante, tellement charmante!

Dans la vidéo qui suit, il raconte lui même comment lui ai venu cette idée, le coup de cœur qu’il a eu pour sa machine à écrire, sa première expérience catastrophique dans un square de San Francisco : la machine ne fonctionnait pas bien, les gens étaient impatients.. il pensait alors ne jamais recommencer l’expérience.

Il a continué à écrire juste pour lui, d’abord dans son appartement, jusqu’à ce que son colocataire se plaigne du bruit incessant des touches ; alors il a commencé à ressortir pour écrire et a vu que les gens étaient assez curieux de le voir utiliser une telle machine.

Deux ans plus tard, il a déménagé à New York et s’est alors retrouvé complètement fauché, il fallait donc qu’il fasse quelque chose.. c’est là que tout a commencé :



 

C’est beau non?!

Aujourd’hui il a tellement de succès qu’il propose même ses services à distance via son site perso, il y explique qu’il s’excuse de ne pouvoir assurer une livraison avant novembre 2014 tellement la demande est importante!

Et dans la partie “Event” de son site, il propose même des animations de soirées, coloc d’entreprise et même de jouer les guest à votre mariage!

Si j’avais son talent, j’adorerais faire cela!

CROPTHEBLOCK_filmmakers

L‘un des avantages d’avoir un blog ce sont les rencontres et les petites découvertes que l’on fait au hasard des mails que l’on reçoit, des gens que l’on croise au cours des soirées “promo”..
Avec CROP THE BLOCK le coup de cœur a été immédiat.
Des mini-films mettant en scène des quartiers de Paris, ça m’a tout de suite emballé ; encore plus après avoir visionné cette vidéo teasing annonçant l’ouverture de leur site Internet :



Alors tout comme je l’ai fait il y a quelque temps avec Tint, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ce jeune collectif et -surtout- de vous le présenter.

 
Adrien

Le format “interview” questions/réponses est sûrement à peaufiner mais je trouve que c’est plus vivant et plus juste qu’une retranscription hasardeuse de communiqué de presse. (enfin à vous de me dire!)

 
Merci donc à Adrien d’avoir accepter de jouer le jeu.
(merci pour ta patience aussi // hashtag la blogueuse en carton qui met des semaines à mettre en ligne son sujet..!)

 

♦ ♦ Crop the block, qu’est ce que c’est exactement? D’où vient ce nom?
Est-ce que je suis dans le vrai si je vous compare -au hasard- au collectif Kourtrajmé ?

Kourtrajmé a mis la barre très haut avec un univers hyper abouti et un niveau d’exigence très poussé. Cela dit c’est vrai que l’on retrouve la dimension “collectif” chez CROP THE BLOCK : les CROPPERS – nom que l’on donne aux réalisateurs indépendants rassemblés autour du projet – sont amenés à se rencontrer et à travailler sur des projets communs, que ce soit dans le cadre de CROP THE BLOCK ou non d’ailleurs. On tient à cette dimension collaborative : plein de bonnes idées naissent quand on fait évoluer ensemble des talents isolés.

Quant au nom, “crop” signifie recadrer (une image, une vidéo) et “block” quartier. Cela fait écho à l’essence de notre projet créatif : offrir des points de vue originaux sur des quartiers. Et comme “rogner des pâtés de maisons” sonnait mal et que le projet est international, on est parti sur de l’anglais.

 
♦ ♦ Comment est né votre projet? Êtes-vous nombreux à partager cette aventure? Comment vous êtes-vous rencontré?

Le projet est né d’une volonté de mettre en avant des jeunes talents de la vidéo issus d’univers variés (cinéma, clip, journalisme, etc). La ville et ses quartiers se sont imposés naturellement comme un thème fédérateur, peu ou mal exploité. On a vite senti que l’espace urbain était un motif qui inspirait les réalisateurs qui se sont emparés du territoire d’expression ouvert par CROP THE BLOCK.
Nicolas – l’autre personne à l’origine du projet – et moi-même étions amis depuis un petit bout de temps déjà et attirés par les mondes de la vidéo et du digital avant de nous lancer dans l’aventure.
CROP THE BLOCK nous permet maintenant de rencontrer et d’échanger avec plein de gens aux profils très variés.

 


CROPTHEBLOCK_croppers


 
♦ ♦ Et comment devient-on “croppers” ? Comment sélectionnez-vous les vidéos/les quartiers qui apparaitront sur votre site ?

Dans un premier temps c’était nous qui allions à la rencontre de réalisateurs qui avaient fait des choses qui nous semblaient intéressantes. Nous leur parlions du projet et les invitions à participer.
Aujourd’hui, on a eu la chance de gagner en visibilité et ce sont les réalisateurs qui nous contactent : ceux qui se démarquent par leur originalité et leur créativité deviennent alors CROPPERS en réalisant un mini-film sur un quartier.

Les CROPPERS en puissance sont très libres dans le choix du lieu qu’ils vont filmer dans la ville et la façon de le mettre en valeur. Ils sont encouragés à mettre en avant leur univers et leurs spécificités.
Les formats sont variés, ils vont de la fiction au film expérimental en passant par le clip, la chorégraphie ou le mini-docu. C’est d’ailleurs selon nous ce qui fait tout l’intérêt du projet.

 
♦ ♦ Est-ce que vous avez déjà participé à des campagnes de pub, à des opérations commerciales.. ?

Oui, au-delà du projet créatif sur les quartiers, nous mettons notre communauté de CROPPERS au service de clients pour qui nous créons du contenu vidéo inspirant sur mesure. Là encore, on est très content de l’accueil que l’on a eu : l’esprit du projet créatif sur la ville et la singularité des CROPPERS ont donné envie à des gens de travailler avec nous.
Nous accompagnons des acteur du tourisme, de la mode, etc… et les aidons à déployer des stratégies pertinentes en matière de vidéo en ligne. Aujourd’hui les marques – les petites comme les grandes – ont de plus en plus besoin de contenu qui ne soit pas strictement publicitaire, le fameux “brand content”.
C’est une formidable opportunité pour la communauté de créatifs indépendants dont les CROPPERS font partie.

 


CROPTHEBLOCK_explore_

 
♦ ♦ Avez vous des vidéos coup de coeur avec une histoire un peu particulière, un peu folle?

Pas particulièrement. Ce que l’on trouve intéressant par contre c’est de rapprocher les vidéos de la personnalité et des goûts de leurs créateurs. L’un d’entre eux va par exemple exprimer un univers assez noir plein de questionnements tandis qu’un autre plus exubérant choisira d’illustrer son quartier par un film plus léger voire même humoristique. Au niveau même des villes-mêmes, les choix des thèmes et de réal’ sont très distincts entre Paris et Berlin.

 
♦ ♦ Oh et après Paris, pourquoi Berlin ?
Est-ce que l’on pourrait vous imaginer ensuite à New York ou San Francisco ou cela reste un projet européen ? (et donc Amsterdam, Londres, Barcelone.. ?)

Berlin est une ville qui bouge très vite et fascine : une formidable émulation créative y règne et des artistes venus du monde entier y posent leurs bagages. Cela nous a donc semblé comme une évidence d’y étendre le projet après l’avoir lancé à Paris.
Nous réfléchissons maintenant à la manière d’ouvrir le projet à d’autres villes grâce à un système d’ambassadeurs. Cette réflexion en est à un stade relativement avancée dans des villes comme New York, Madrid ou Tel Aviv qui pourraient bien figurer sur le site avant la fin de l’année. Affaire à suivre donc.

 
— — –

Et pour finir de vous donner envie d’aller découvrir le site de CROP THE BLOCK, voici deux de mes vidéos préférées :



// PARIS //

 


// BERLIN //

 

Parmi toutes celles en ligne actuellement sur le site j’avoue quand même avoir une préférence pour les vidéos berlinoises, sans doute parce qu’elles sont plus dépaysantes et qu’elles ont l’air un peu plus “abouties” ; mais je pense que j’ai tendance à être un brin trop exigeante quand cela touche Paris..

Et vous? Comment les trouvez-vous?
Est-ce que vous avez eu des coups de ♥ ?

Janvier2014
Merhaba !

Oui oui ça a été plutôt calme par ici ces derniers temps but I’m back et avec le sourire car j’ai plein plein de jolies choses et de chouettes rencontres à vous présenter.

Mais en attendant, petit retour rapide sur mon petit voyage à Istanbul au début du mois de janvier.
Cette ville m’a totalement émerveillée, avec ses minarets, ses mosaïques, ses palais.. c’est le dépaysement assuré!

On a eu de la chance en plus il a fait un soleil magnifique toute la semaine et on a croisé que des stambouliotes courtois et accueillants.

Ca + un appart canon, non vraiment ces vacances ont été parfaites!


AppartAirbnb

Meet ZOE, un studio de 45m² très lumineux, décoré avec beaucoup de goût et idéalement situé puisqu’il est dans le quartier Beyoğlu, à quelques pas du Lycée Galatasaray et donc de la fameuse et animée Istiklal caddesi.

Vous aurez donc ce qu’il faut de restaurants et de bars le soir pour profiter de la night life!
Et pour vos visites de la journée, vous pourrez très facilement quitter le quartier Beyoglu et vous rendre “en face” à Sultanahmet par tram, bus, métro ou même à pieds via le pont Galata.

En parlant de Galata, n’hésitez pas à vous rendre dans ce quartier qui porte le nom de la tour médievale du haut de laquelle Hezârfen Ahmed Çelebi s’est élancé avec des ailes qu’il avait lui même fabriqué. Oui oui, c’était au XVIIème siècle et on dit qu’il aurait traversé tout le Bosphore et aurait atteri sur une place à Üsküdar!

Aujourd’hui point de saut à effectuer mais un joli quartier à visiter et une vue imprenable sur la ville à découvrir..


Si vous avez la chance d’y aller prochainement (et par beau temps), voici quelques bonnes adresses de terrasses qui proposent des plateaux de turkish breakfast “typiques” à la mode mezze :


KivaHan
GalataKonakCafe

Le troisième n’est pas dans le quartier Galata mais juste un peu plus bas sur le Bosphore et toujours à Beyoğlu non loin d’Istiklal caddesi (et donc de l’appartement) :


IstanbulModernCafe
A réserver pour un duo resto/musée ou -mieux- un resto/musée/hammam mais ça je vous en parle bientôt!

En attendant je vous laisse avec ces jolies photos de la Basilique Sainte Sophie, de la la Nouvelle Mosquée et de la très famous Mosquée Bleue.. son dôme est d’une splendeur!


MosquéesBasilique



 

 

J’ai succombé à l’effet de mode avec ce petit FLIPAGRAM.
Cette année c’est à peu près le seul bilan que j’ai envie de faire : un enchainement de bons, de très bons moments instagrammés au fil des mois, de Paris à Montréal, en passant par Metz, Montpellier, Dijon, la Corse, la Provence, le Québec..

Des voyages encore et toujours mais ça manque un peu d’exotisme, de passage de nouvelles frontières..
Alors hop dès demain je m’envole vers Istanbul !

Ça donnera le ton pour cette nouvelle année       =)

 

 


・ HaPPY 2o14 tº y0u All ・