En voyage avec Séverine


Après une micro coupure le mois dernier, je reprends aujourd’hui ma petite chronique de voyage raconté par mes proches sur la toile.
Cette fois c’est SEVERINE du blog Les Images et créatrice d’Oelwein qui nous emmène à l’autre bout du monde, au Japon.
La photo qu’elle a choisi peut surprendre mais il s’en cache beaucoup d’émotions, de frisson et de sérénité..





Tu as bien vu, c’est une poubelle.
J’ai pourtant fait des centaines de photos durant ce voyage, mais c’est une de celles qui restent.

Mon voyage a maintenant 3 ans. À l’époque j’écrivais peu sur mon blog, je me contentais des images. Tu n’auras donc pas de programme détaillé, de carnet d’adresses ou de bons plans.
Je préfère te parler des frissons et des étoiles que j’ai dans les yeux à chaque fois que j’évoque ce voyage. Des larmes que j’ai versées en découvrant mon amie Yumiko habillée pour son mariage, en kimono et coiffure traditionnelle.

J’aimerais aussi te parler de la dinguerie de ce voyage, qui a parfois frôlé l’absurde, de la barrière de la langue qui nous a amenées à laisser tomber le langage, à communiquer autrement. Je crois qu’au Japon il faut savoir lâcher prise. De toutes façons, tu ne pourrais te raccrocher à rien de ce que tu connais, ou presque.

Je pourrais te parler de la nourriture, fabuleuse, mais aux saveurs tellement différentes qu’on a fini par rêver de jambon-beurre, des habitudes étranges que l’on n’a pas toujours comprises, de la gentillesse des gens qui nous a tellement émues, du nord qui parfois se trouve au sud sur les plans du quartier, des japonais rencontrés une nuit qui chantaient France Gall sur des canapés dorés, de mon arrivée à Tokyo les mains dans les poches car ma valise avait été perdue, du serveur qui nous a raccompagnées sous la pluie et sous un parapluie jusqu’au métro…

C’est sans doute mon voyage le plus incroyable, le plus dépaysant, le plus beau, c’est une belle amitié aussi, et c’est le rêve d’y retourner un jour.

Je pourrais t’en parler pendant des heures.

Cette poubelle se trouvait au détour d’une rue, un jour où nous nous étions égarées avec plaisir dans un quartier de Tokyo. L’air était doux, la journée était belle, je me sentais bien. C’était simple, c’était fou, c’était bien.

▼▼▼ SEVERINE


Au passage, s’il vous reste des cadeaux de Noël à faire -ou à vous faire-, SEVERINE propose de très jolis plateaux, colliers, affiches, tote bags et torchons sérigraphiés à la main sur sa boutique ETSY (pour une livraison assurée pour Noël vous avez jusqu’à ce soir pour commander).

Et pour les voir en vrai avant de craquer, notez qu’OELWEIN est distribué dans pas mal de boutiques à Paris, Dijon et Garches mais aussi au Pays-bas, en Belgique, en Suisse, en Espagne et en Australie !
C’est ce qui s’appelle avoir du succès oui ^____-
Toutes les adresses sont sur son site dans la rubrique « STOCKLIST ».

4 Commentaires

  • 6 années ago
    J’adore ce genre d’articles, une image peut cacher tellement d’histoires!
  • 6 années ago
    Elle est tellement paisible ta photo, je l’adore aussi. Il faudra que tu me parles de ce voyage… L’asie cela change les gens j’ai l’impression
  • 6 années ago
    merci pour cet article, j’ai eu vrai plaisir à le lire et votre photo est tres sympa

Laisser un commentaire

Sur le même thème