JR 2001-2011, la retrospective

Après l’exploration de la contre culture US, l’histoire du groupe culte The Doors et les influences de Somewhere de Sophia Coppola, le 4ème hors série de Trois Couleurs (le magazine des cinéma MK2) est consacré à l’œuvre de JR, « l’affichiste mondial », « le passe muraille », « le cover boy » qui a récemment remporté le prestigieux prix TED 2011.

Cette édition « collector » présente les différents projets de l’artiste, de ses débuts en 2001 à Paris et en région parisienne à son installation événement au Moyen-Orient, en passant par ses expéditions récentes en Inde, au Brésil, au Kenya, en Chine…






En 2001, JR trouve un appareil photo dans le métro et commence à prendre ses potes en photos pendant qu’ils taguent. S’en suit des « expositions » à ciel ouvert sous forme de photocopies en noir et blanc collées sur les murs de la capitale et dans le RER.



En 2004, JR photographie des jeunes de la cité des Bosquets à Montfermeil et colle les photos sur les murs des HLM. Un an après, les émeutes embrasent le quartier.
JR décide donc d’y retourner en 2006 pour offrir une image différentes de ces jeunes des banlieues.
Des portraits délibérément caricaturaux, agressifs ou grimaçants, qu’il a ensuite placarder dans les rues de la capitale.




En 2006 et 2007, toujours motivés par les actualités chaudes du moment, JR est allé à Jérusalem pour prendre des photos des habitants de la ville et ensuite afficher les visages palestiniens et israéliens
côte à côte, d’abord des deux côtés du mur de séparation puis dans les rues de la ville, avec la permission des locaux. Des palestiniens ont ainsi vécu quelques temps avec des photographies immenses de visages d’israéliens sur leurs murs et vice versa.



Ce gros projet a débuté en Afrique. Là bas, ce sont les hommes qui tiennent les rues, JR a donc voulu les confronter à des images de femmes, ces victimes de la discrimination en temps de paix, victimes des pires horreurs en temps de guerre.
Après avoir entendu leurs terribles histoires, il a photographié leur visage, toujours en gros plan, pour révéler leur force, leur foi en la Vie.

Il a ensuite continué dans d’autres pays, pour rencontrer d’autres femmes et les a mis en valeur de la même manière, sur les murs de leur propre ville d’abord, puis dans d’autres, comme Paris, sur les murs des quais de l’Ile Saint Louis et sur les faces du pont Louis Philippe à Paris, en octobre 2009.



L’année dernière, à Vevey en Suisse, JR a « rendu leur liberté » aux photographies de Robert Capa, Man Ray ou Helen Levitt qu’il a recadré et collé sur les bâtiments de la ville.



Commencé l’année dernière en Espagne, « The Wrinkles of the city » mets en avant les habitants les plus âgés de la ville, témoins du temps qui passe.
Après Carthagène, c’est à Shanghaï que le projet a commencé à s’exporter.
Los Angeles devrait être la prochaine étape.

Les 132 pages de ce numéro spécial nous peignent donc, à la manière d’un véritable portofolio, l’œuvre de JR, ses expositions à ciel ouvert, certes éphémères, mais porteuses de messages forts et positifs.

En les découvrant, on comprend bien le choix de la TED Community, celle qui exauce les vœux et aide les meilleures idées à grandir pour changer le Monde!

















Pour finir, autre big actu de l’artiste, un documentaire sur le projet Women Are Heroes est sortie la semaine dernière au cinéma.

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller le voir mais après avoir dévoré le magazine et vu ce magnifique trailer, cela ne devrait pas trop tarder!



5 Commentaires

  • 9 années ago
    Pareil, je crois que je vais essayer d’aller le voir cette semaine ce docu.
    ‘Par contre, j’ai pleuré rien qu’en regardant la bande-annonce, je ne garantie pas l’imperméabilité du Gaumont après mon passage…)
    :)
  • 9 années ago
    Ce hors serie a l’air vraiment top et j’ai beaucoup aime le trailer du reportage…
  • 9 années ago
    Je confirme que le film est superbe!!
    Remarquable façon de filmer, témoignages touchants…
    Bref un super moment ciné :)
  • 9 années ago
    Ah ça, je ne garantis pas non plus! ;)
  • 9 années ago
    Bon faut vraiment que je me programme ça alors! :smile:
  • 9 années ago
    J’avais entendu parler de son travail, c’est vraiment original et intéressant!
  • SJ
    9 années ago
    J’aimerais bien essayer de me procurer ce mag… c’est payant non le Hors-Série ? :rolleyes:
  • 9 années ago
    Oui le Hors Série est payant, il coûte 6,90€

Laisser un commentaire

Sur le même thème