Une parisienne à Montréal..

« Réponds » aux différences relevées par une montréalaise à Paris.
Il y a deux semaines, je vous présentais les articles de Véronique Beaudet, une journaliste québécoise actuellement en PVT à Paris.

Comme je vous le disais, chaque vendredi, je me précipite sur le journal pour y découvrir sa chronique « Une montréalaise à Paris ».

Je n’ai donc pas rater son apparition dans le dernier numéro de 24Heures [l’équivalent du 20Minutes français] dans lequel elle relevait quelques expressions françaises, d’argot et de verlant.
C’était assez amusant de lire sa réaction et surtout de se rappeler de ces mots que l’on entends que très rarement ici!

Aujourd’hui, je ne me ré-aventurerais pas à vous citer les expressions et tournures de phrases que l’on entends quotidiennement à Montréal.
Pour cela, il y a déjà mon petit dictionnaire franco-québécois.

Par contre, je voudrais revenir sur son article d’il y a deux semaines, intitulé « Ah.. nos cousins les français ».
C’est pour moi le plus intéressant jusqu’à présent puisqu’elle y cite des différences marquantes qu’elle a notées depuis son arrivée à Paris ; différences, qui m’ont moi-même frappées, ennuyées ou fait sourire depuis que je vis ici.

Alors l’idée m’est venu de reprendre ses dires [en les notant ci-dessous en vert] et d’y « répondre », non pas en remettant en cause ce qu’elle dit, mais au contraire en comparant ses remarques avec ce que j’ai pu noter de mon côté depuis mon arrivée à Montréal.

  • Dès que l’on s’adresse à un étranger (vendeur, caissier, serveur, etc..), le vouvoiement est systématique.
    En fait, tout le monde vouvoie tout le monde, peu importe l’âge. Tutoyer un enfant de 10 ans n’est pas mal vu cependant..

Ici tout le monde tutoie tout le monde et ce n’est pas du tout pris pour un manque de respect.
Cela vient tout simplement du fait que la ville est bilingue et qu’en anglais le vouvoiement n’existe pas : le YOU est utilisé à la fois pour le TU et pour le VOUS.

C’est sûr que c’est assez déstabilisant les premiers jours mais on s’y fait ..même s’il m’arrive encore aujourd’hui de vouvoyer mon interlocuteur car c’est beaucoup plus naturel pour moi.
En revanche, je ne tique plus lorsque l’on me tutoie ..chose qui m’agaçait vraiment lorsque j’habitais à Paris!

En tout cas, c’est sûr que je garde dans un coin de mon esprit qu’il faudra que je reprenne l’habitude du vouvoiement systématique en rentrant.
..histoire d’éviter des embrouilles inutiles!

  • À Paris, on n’attend pas le bus en faisant sagement la « queue » comme à Montréal.
    Ici, c’est la loi de la jungle, il faut jouer du coude et s’imposer.

Ça c’est une chose vraiment troublante aussi pour une parisienne : ici, les gens font la queue pour monter dans le bus!
Et ce, qu’il fasse beau ou mauvais, sous la pluie ou la neige, et sans penser une seconde à doubler son voisin lorsque le bus arrive.

Preuve en images :

IMG_0036
File à l'arrêt de bus

Mais finalement ce qui est le plus surprenant c’est justement que cela me surprenne, non?!
Parce qu’il faut avouer que c’est tout de même plus civilisé comme pratique!

M’enfin là encore, il faudra que je reprenne mes habitudes de parisiennes en rentrant :
Ne pas hésiter à monter par la porte de derrière (choses inimaginables ici), ne pas (trop) m’offusquer si une personne arrivée après moi à l’arrêt monte avant moi dans le bus (ça m’énerve déjà rien que d’y penser!) ..en bref jouer des coudes comme le dit si bien Véronique Beaudet!

  • L’un des plats que tout jeune Français apprend à concocter dès qu’il quitte le nid familial : la quiche!
    Vous en faites souvent, vous, des quiches ?

Bon alors là je suis assez étonnée par cette remarque!
Sérieusement (et sans vouloir la mimer) vous en faites souvent vous des quiches?! :-o

Quant à la cuisine québécoise, je préfère vous en parler dans un prochain billet car il me faudrait plus de 2/3 lignes pour vous parler de la poutine, de la tourtière, du pâté chinois, du pudding chômeur, etc…

  • Les dépanneurs tels qu’on les connaît n’existent pas.

Là encore, à moins d’avoir mal saisi ce qu’est vraiment un dépanneur ici, pour moi, à Paris, l’équivalent serait les épiceries que l’on trouve à peu près à tout les coins de rue et qui sont souvent ouvertes le dimanche et les jours fériés.

Vous savez celles qui « dépannent » quand en plein milieu d’une recette ou juste avant une soirée on est en manque de beurre, de crème liquide ou de citron vert par exemple.

  • Les pharmacies françaises sont réservées aux médicaments vendus sous ordonnance ou sans ordonnance.
    Impossible d’y trouver du chocolat ou des décorations de Noël!

Au Québec, les Pharmacies vendent des médicaments avec ou sans ordonnance, normal vous me direz.
Ce qui est par contre vraiment inconcevable pour un européen c’est que l’on y trouve des produits ménagers, des produits cosmétiques, des produits saisonniers (décoration de Noël, d’Halloween,..), de la papeterie, des petits électroménagers, des chips, de l’eau, du soda, du chocolat, etc..
On peut aussi y développer ses photos et on y trouve souvent des bureaux de postes!

Il s’agit d’ailleurs de chaînes tel que les E.Leclerc ou Carrefour chez nous.
Les plus connus sont : Jean Coutu, Pharmaprix et Familiprix*.

  • Le dimanche, tout est fermé, ou presque.
    Ce n’est pas le moment d’aller faire du shopping, c’est le moment de se retrouver en famille.
    Personnellement, j’oublie à tout coup et je me bute souvent contre des portes closes..

Ici tous les magasins ou presque sont ouverts 7 jours sur 7 et ce jusqu’à :
18h du lundi au mercredi
21h les jeudi et vendredi
17h les samedi et dimanche

Donc oui les dimanches c’est très pratiques d’avoir les magasins d’ouverts.
MAIS attention à ne pas trop jouer à la marmotte le week-end car que ce soit le samedi ou le dimanche, quasiment tous les magasins ferment à 17h!
Et ça franchement j’ai encore du mal à m’y faire!

Vivement que je retrouve les boutiques ouvertes jusqu’à pas d’heure 20h le samedi!
Et puis il semblerait que ça commence à bien bouger pour qu’elles soient ouvertes les dimanche aussi, non?!

  • C’est génial de s’acheter un camembert à moins de 2$ accompagné d’une bonne bouteille de vin à 4$.

Ça c’est la raison pour laquelle les soirées « Vins et Fromages » sont si populaires chez les expatriés ici!
Figurez-vous qu’un camembert ne nous coûte pas moins de 8$ et qu’on ne trouve pas de bouteille de vin à moins de 10/12$ à Montréal!

Ne cherchez pas à faire la conversion en euros, dites-vous qu’avec le coût de la vie 8$ équivaut finalement 8euros ..et ça, ça fait vraiment mal quand on est une grande mangeuse de fromage ..et buveuse de vin!

  • C’est toutefois moins agréable de payer 700euros (1020$) pour un trois et demi en banlieue parisienne
    et payer 70 euros (102$) pour une carte de transport mensuelle..

Un trois et demi est un deux pièces, le « et demi » comptant pour la salle de bain, et le « trois » pour la chambre, le salon et la cuisine.
C’est l’équivalent d’un deux pièces chez nous en somme.

Eh bien sachez qu’en plein cœur de Montréal, sur le Plateau, nous avons la chance de payer 620$ pour un trois et demi!
Et ici oublions les espaces réduits, je vous parle d’un bon 60m2 en plus!

C’est vraiment un des points positifs ici : l’espace!

Côté transport, je paie ma carte mensuelle 65$.
C’est certes moins cher si on y applique le taux de change, mais, comme je le disais plus haut pour les fromages et le vin, en terme de pouvoir d’achat c’est sensiblement le même prix.

Et puis de toute façon, entre nous, le service est tout de même beaucoup plus développé à Paris!
Oui.. je sais.. quand il n’y a pas de grève bien sûr!

  • Quand on entre dans un ascenseur, on dit bonjour à la personne qui s’y trouve déjà.
    Même chose si on va à la laverie..

Oui ici je dois avouer que j’ai eu beaucoup de mal à m’y faire ..et je ne comprends toujours pas d’ailleurs.. mais les québécois ne saluent QUE les gens qu’ils connaissent!
Donc au bureau, dans les couloirs et les ascenseurs, attendez-vous à entendre un ange passer si vous vous aventurez à souhaiter le bonjour à tout le monde car seuls vos collègues -et encore- vous répondrons!

Il ne faudra par contre pas le prendre pour vous mais c’est tout simplement loin d’être quelque chose de naturel pour eux !

  • Tous les matins, les Français saluent leurs collègues de bureau en leur serrant la main.

Ici le bonjour en arrivant au bureau n’est pas systématique et même lorsqu’il est gentiment lancé, il se fait « de loin » car ici personne ne se touche.
On ne sert pas la main et on fait encore moins la bise!

Ça aussi c’est déstabilisant surtout quand on commence à bien connaître quelqu’un.
Car même en dehors du bureau faire la bise n’est pas du tout une habitude!

On se dit bonjour mais sans se toucher.
Ou alors on passe tout de suite au stade du « Hug » [=accolade, très américain pour le coup!].

  • Si un ami nous présente à un ami à lui, on lui fait la bise même si on vient tout juste de le rencontrer.

Comme je le disais, ici, on se contente plutôt d’un hochement de tête et d’un sourire poli.
Faire la bise semble être un geste beaucoup trop « personnel ».. beaucoup trop latin en fait pour des habitants de ce continent.

  • Quand on part faire nos courses, on amène nos sacs réutilisables pour être écolo, parce que sinon, on doit payer notre sac plastique.
    Ensuite, on doit peser et étiqueter nous-même nos fruits et légumes et enfin, on met nous-même nos emplettes dans nos sacs.
    Le caissier est quant à lui confortablement assis sur un tabouret.

Ici aussi les sacs réutilisables commencent à être populaires.
A la caisse des magasins, on nous demande de plus en plus si on a besoin d’un sac plastique et c’est tout juste si on a pas honte de répondre « oui » quand tout autour nos voisins sortent consciencieusement leurs sacs de tissu.

Quant aux fruits et légumes, ils sont pesés par les caissiers ..c’est une chose que j’avais oublié d’ailleurs qu’en France on les pèse nous même nos aliments!

Par contre, je me souviens bien que dans les supermarchés français nous devons mettre nous même nos articles dans nos sacs.
Mais c’est franchement pas quelque chose qui va me manquer, cela ne me dérange pas moi de les faire moi même mes sacs!
Ça m’évitera de tomber sur des commis trop lents par exemple! :tong:

Oh, et le caissier assis ça c’est drôle parce que cela ne m’avait jamais frappé!
Mais effectivement ici les caissiers sont pratiquement tous debout.

¤¤¤

Voici donc pour cette petite liste de différences significatives entre Paris et Montréal.
Il en existe bien sûr beaucoup d’autres!

D’ailleurs, je pense que je vous en listerais d’autres plus régulièrement car j’ai bien aimé ce petit exercice.

24 Commentaires

  • 12 années ago

    C’est trop drôle pour le bus :tong: En effet c’est plus civilisé mais on se croyrait à l’école primaire LOL

    Pour le tutoyement, il y a des personnes avec qui je fais un blocage comme ma BM et c’est super dur pour moi de dire "Tu" :oh:

    Bah je dois être canadienne parce que j’ai horreur de faire la bise à tout le monde ou de serrer les mains… je me contenterai bien d’un signe de tête!

    En tout cas, sympa ta comparaison :-D

  • Delph
    12 années ago

    Sérieux vous payer 620$? C’est vraiment pas cher pour le Plateau!
    Sinon, pour les quiches, c’est vrai que c’est quelque chose de répandu, c’est un peu le plat que t’apprends à fair en quittant maman et qui va bien à emmener quand t’es invité à un potluck et que t’as 20 ans par exemple. Mais bon avec l’âge, c’est sûr que t’en fais plus trop ou du moins tu adaptes pour faire des plutôt des tartes sympa…
    Pour le dépanneur, bah disons qu’à Paris tu as des épiceries un peu partout qui font à peu près la même chose mais dans les petites villes c’est quand même moins répandu alors qu’au Canada des dépanneurs tu en as à tous les coins de rue. Et puis ils vendent des clopes ce que ne font pas les épiceries françaises.

  • 12 années ago

    Pareil que Delph, les quiches c qd meme le 1er truc que tu penses a faire quand tu es invité chez des potes… avec la salade de riz. C’est d’ailleurs entre autres ce que j’avais proposé a mes nouvelles cop’s quebequoises lors d’une soiree "francaise".

    Pour les magasins ouverts les dimanches c’est pas encore fait. Plein de gens veulent pouvoir en profiter ms peu veulent y travailler… Donc techniquement y a un hic!

    Les coups des bises et du tu moi aussi ca m’a pris du tps avant de m’y faire.
    Ms si les quebequois en general ne disent bonjour qu’a ceux qu’ils connaissent, les commercants eux disent quazi tjs bonjour qd tu rentres ds leur magasin… ce qui est loin d’etre le cas icit!

  • coco_lilou
    12 années ago

    Très interessant ton article…
    Oui, ici ils mettent nos courses dans les sacs, mais faut voir comment c’est fait parfois. T’as l’impression qu’ils se rendent pas trop compte que quelqu’un va le porter.
    Comme quand ils me mettent mes 2L de lait et mes 2L de jus dans un sac et que dans l’autre, ils me mettent ma salade et ma boule de pain…Merci les emballeurs…
    Comme quoi, c’est un job à plein temps!

  • 12 années ago

    Génial ce petit guide des différences!
    Celle qui "m’énerverait" le plus serait le fait de ne pas dire bonjour, se faire la bise ou se serrer la main… j’aurais l’impression d’être considérée comme une pestiférée! :cry:

    Pour la quiche, bah euh… on en fait souvent nous, c’est le plat rapide, simple et bon bioen pratique pour les soirées entre amis ou en famille ! :-)

  • Fl@
    12 années ago

    Le quiches c’est trop drôle…
    Tu sais c’est la première recette que j’ai demandé à ma mère quand j’ai quitté le nid familial.
    Bon c’est vrai que j’en faisais plus à 18 ans qu’à 28 mais c’est toujours aussi bon et simplissime pour un diner facile avec une ch’tite salade.

    Et pour les bises heureusement que je suis en France alors parce que j’adore faire et recevoir des bisous… :blush:

    Bisous

  • 12 années ago

    Super idée de post, j’ai mille choses à répondre du coup :tong:
    Allez point par point (comment ça, ça se voit que j’ai pas envie de bosser ?)
    – Pour le tutoiement je ne m’y sois pas encore habituée, enfin qu’on me tutoie ne me choque plus, mais moi j’ai vraiment du mal à le faire; je suis d’ailleurs la seule du bureau à vouvoyer le boss :-|
    – la file d’attente pour le bus, ça m’a super étonnée mais j’ai d’emblée trouvé ça génial – et tellement logique en plus – bref ça c’est un détail de la vie quotidienne québécoise que je trouve un gros gros plus par rapport à la France
    – les quiches, j’en fais pas plus que ça, mais souvent quand même, parce qu’on peut y mettre ce qu’on veut et donc tester plein de nouvelles recettes – d’ailleurs j’en faisais pas vraiment à 18 ans, je m’y suis mise plus tard – et en effet c’est toujours pratique pour les soirées ! Bon depuis que je suis ici j’en fais beaucoup moins car ils ne vendent pas de pâte brisée pré-roulée comme en France :(
    – les dépanneurs oui à Paris y en a pas mal aussi, en province par contre c’est autre chose…
    – les pharmacies, ah la grosse surprise en découvrant ça, n’empêche c’est drôlement pratique, surtout quand du coup le bureau de poste est ouvert le samedi toute la journée et même le dimanche ! Et pour acheter sa carte de bus aussi: au guichet de la STM on ne peut payer qu’en cash, à Jean Coutu on peut payer en interac :clap:
    – j’apprécie aussi les magasins ouverts tard la semaine (au centre Eaton c’est 20h même en début de semaine d’ailleurs) – surtout pouvoir faire ses courses ou aller la pharmacie jusque 23h !! – et surtout ouverts le dimanche (même si comme toi la fermeture à 17h le WE c’est toujours déourtant); dans le même genre les restos ouverts 24h ou simplement qui te servent n’importe quand en journée c’est appréciable, en France même à Paris c’est pas toujours évident de manger à 15h (autre chose que du McDo je veux dire)
    – le prix du fromage c’est LE gros hic ici, surtout quand on adore ça et qu’on fait plein de recettes au fromage (genre des quiches par exemple :tong: ); on a découvert une fromagerie pas chère mais elle est à 45min de route de Montréal donc bon. Ce qui est rageant c’est que les fromages québécois, très bons aussi, sont chers  »de même » !
    – Le vin je m’en fiche j’en bois pas plus que ça et puis on a ramené nos bouteilles avec nos affaires dans le container (et on nous en a ramené et envoyé) et vu notre consommation, on en a encore ! C’est plus embêtant pour les alcools genre rhum, whisky, Malibu, porto…
    – la carte de bus oui le prix c’est kifkif et le réseau est vraiment maigre par rapport à la région parisienne, c’est clair ! D’où son histoire de ‘quelles zones’ !
    – le bonjour qui reste sans réponse, on ne s’y fait pas, cela dit petit à petit on me répond au bureau (je n’ai toujours pas abandonné mon grand BONJOUR en arrivant), et de voir quelqu’un une heure plus tard te parler et commencer par ‘bonjour’ ou, mieux/pire, t’appeler ou t’e-mailer plusieurs fois dans la journée et te dire bonjour à chaque fois :-| Moi je le dis une fois pour la journée et voilà !
    – la bise par contre j’ai jamais été fan, mais j’ai jamais entendu parler de gens qui se serrent la main ou se font la bise chaque matin AU BUREAU ! Entre amis et famille oui, c’est tout ! Par contre quand je rencontre l’ami(e) d’un Québécois il/elle me sert toujours la main, ce qui fait bizarre vu notre habitude de faire la bise (quand on rencontre un Français au Québec ben on se fait la bise !); par contre avec mes collègues (quand on se voit en dehors du travai) et autres amis québécois, on se fait systématiquement la bise pour se dire bonjour et au revoir (même si on passé la journée ensemble au bureau, si on se quitte pour se retrouver 2h plus tard dans un bar, paf bise)
    – pour les sacs oui je trouve ça très développé ici les sacs réutilisables, moi aussi j’ai un peu honte de prendre des sacs en plastique mais en rentrant du boulot, ben je vais pas repasser par chez moi prendre le sac en tissu… bon après ça sert de sac poubelle cela dit. Et en effet parfois ils emballent n’importe comment ! Quand on fait les grosses courses par contre on prend nos 2 gros sacs ikea et on met les choses nous-mêmes dedans !

    Ouf ben dis donc, le plus long commentaire que j’ai jamais écrit :tong: :tong: :tong:

  • 12 années ago

    Billet très sympa :clap:

    marrant pour les pharmacies, les supers et les horaires : bcp de points communs avec le Mexique (tout ce qui est sous influence US en gros…)

    J’aimerais bien avoir des recettes quebecoise dis LOL

  • coco_lilou
    12 années ago

    Un petit truc en ce qui concerne la queue pour le bus…
    C’est sur que ca nous fait tout drole quand on voit ca la première fois, je me suis dit que les québécois étaient très civilisés. Puis on s’y fait très bien et on trouve ca normal.
    Mais apres, quand tu voyages (ex Vancouver) et que les gens ne font pas plus la queue que ca…bah je les ai tout de suite trouvé mal polis…alors qu’à l’origine, dans mon pays lointain, personne ne fait la queue et d’ailleurs, pourquoi on la ferait???
    Mais j’étais très contente de retrouver Montréal ou les gens font la queue et ou c’est chacun sa place!! Elle est quand meme trop bien cette ville…

  • 12 années ago

    C’est marrant quand j’ai lu cet article il y a 2 semaines, je me suis fait exactement les mêmes réflexions que toi !!
    Surtout pour la quiche !!!
    J’en mange jamais !

  • 12 années ago

    Le québécois et politiquement correct, au lieu de dire "l’arabe du coin" il dit "dépanneur"… après c’est sur que l’arable du coin il écrit pas arabe du coin sur sa devanture, c’est pour ça qu’elle trouve de "dépanneur" la quiche !

    Bon sinon moi t’entreprend d’apprendre le verlan et les jurons français à mes collègues. Bubar (pour barbu) et "enculé de sa race" ont leur petit effet… Petit à petit ça fait son chemin.

  • 12 années ago

    missbrownie » Ils sont plus civilisés pour prendre le bus oui ..mais c’est déjà un peu plus parisien pour monter dans le métro « rassure »-toi. :tong:
    Le tutoiement c’est clair qu’il y a des interlocuteurs pour qui je ne l’utiliserais jamais moi non plus comme mon médecin par exemple ou des personnes âgés que je ne connais pas!

    Delph » Eh oui! On est vraiment chanceux!
    En arrivant ici on a sous-louer l’appart (ici c’est légal) puis on a fait une cessation de bail avec les anciens locataires (des potes de potes) et donc le proprio n’a jamais vraiment pu faire de grosses augmentations de loyer!
    Bon oui le concept de la quiche facile à faire je connais mais perso ce n’est pas le plat que j’ai appris à faire en quittant maman (de mon côté c’était plutôt la sauce bolognaise maison.. mais c’est une question d’origine ;) ) pour ça que j’ai tiqué sur sa remarque ;)
    Et pour le dépanneur, la nana est à Paris donc je présume qu’elle habite dans un quartier genre le 16ème.. ou alors qu’elle n’a pas encore eu besoin d’ingrédients de dernière minute et n’a donc pas fait attention à la présence de ces précieuses épiceries!

    Alice Powers » Oui c’est sûr que pour que les mags soient ouverts le dimanche ..eh bien il faut que les employés travaillent le dimanche!
    Oh et oui gros détails important le « Allo, ça va bien? » avec lequel tous les commerçants/caissiers/serveurs nous acceuillent.
    Destabilisant aussi au début mais finalement bien appréciable. ;)

    coco_lilou » lol c’est exactement ça oui!
    Pas plus tard que ce midi la caissière a mis la totalité de mes achats dans un seul sac et il y avait qd même 2 bouteilles d’eau!
    ..vraiment pas malin comme tactique de remplissage!

    Clyne » Oui voilà, les premièrs « vents » dans les couloirs du bureau ont été dur dur à avaler!
    Et puis un jour on abandonne et on fait pareil!
    Par contre quand un collègue arrive dans mon bureau avec comme premiers mots « Question pour toi », je réponds de suite « BONJOUR! » ..nan mais! :dry:

    Fl@ » Bon j’en rajoute plus avec les quiches sinon tu vas encore rigoler.. Bisousss! :tong:

    Marlène » WoW alors là merci pour ce lonnnng commentaire mdame! :)
    Moi ma boss j’arrive à la tutoyer ça va, de toute façon en France c’est aussi assez courant, en tout cas dans mon domaine d’activité.
    Par contre, quand il s’agit de gens que je ne connais pas c’est un peu plus dur! Très souvent il m’arrive de vouvoyer un serveur ..mais seulement s’il est plus vieux que moi remarque. ;)
    Oui what a shame hein! Les pâtes pré-faites sont rarissimes ici!
    Ah oui et clair que les Pharmacies sont bien pratiques avec leur horaire d’ouverture : jusqu’à 23h en semaine par exemple!
    Par contre les resto ouverts 24/24 yen a pas tant que ça hein. Non parce que je me souviens d’une soirée où on avait pas mal galéré pour trouver un resto d’ouvert sur le MontRoyal après une séance ciné. En général, les restos (non junk food) ferment quand même relativement tôt en semaine!
    Euh.. au bureau en France tu ne serais jamais la main à tes collègues le matin toi?

    walinette » Merci :) (et thanks itou pr les liens que tu mets sur ton BloG!)
    Les recettes québécoises arrivent ..enfin au moins une! ;)

    coco_lilou » Oh, re ;)
    Ah tiens je ne savais pas qu’à Vancouvers ils ne faisaient pas la « ligne » pour monter dans le bus. Ça doit être typiquement québécois alors (?!).
    Pourtant à Londres aussi c’est comme ça non?
    Je m’étais donc imaginée que peut être la Reine y était pour quelque chose :tong:
    (Oui la Reine d’Angleterre est aussi la Reine des canadiens)

    Gally » Aaaah ça fait plaisir de lire que je ne suis pas la seule ..pour les quiches! ;)

    Mox Folder » loool ah ça le politiquement correct, faudrait que j’en parle d’ailleurs mais.. je risquerais de ne pas assez l’être justement!
    Oh et j’en connais un autre qui s’amuse à apprendre ce genre de « jurons » à ses collègues ;)

  • 12 années ago

    Ah non mais là je ne suis pas d’accord avec Coco_lilou, à Vancouver aussi ils font la queue en ligne au bus. D’ailleurs il y a un article à ce sujet dans la prochaine newsletter de pvtistes!

  • 12 années ago

    Ah ben non j’ai jamais serré la main de mes collègues le matin, dans aucun de mes boulots ça ne se faisait, ni en province ni à Paris, et les fois où j’ai été au boulot (plusieurs différents) de ma mère j’ai jamais vu ça non plus !! Et heureusement car je trouverais ça bien chiant de faire ça TOUS les matins :dry:

  • 12 années ago

    Delph » Ah! ..alors peut être que ma théorie sur l’influence de la Reine fonctionne finalement! :tong:

    Marlène » Eh bien tu es bien la seule que je connaisse à me dire ça! :-o

  • coco_lilou
    12 années ago

    Bon on va nuancer alors…à Vancouver ils la font mais pas partout…
    Je me souviens que lorsque je prenais le 9 ou le 99 à Nanaimo_Broadway les gens ne la faisaient pas!!!
    Ptetre que c’est le seul exemple mais quand meme !!

  • 12 années ago

    Lol ben je te retourne la chose :-|
    Bizarre cette histoire, d’autres témoignages sur le (non)serrage de main le matin au travail ??

  • Jerome
    12 années ago

    Perso je sers les mains de mes collegues masculins (canadiens ou pas) le matin, d’ailleurs mon boss a pris le pli, il fait le tour du bureau et serre la main à tous le monde. L’instruction de l’argot et insulte se passe pas mal de mon coté… (Ma collègue me dit souvent maintenant " wouah j’ai kiffé le fim…").

    Sinon a Paris c’est sur que ca sert des mains et ca claque des bises a tout va, c’est plus sympa quand meme.

  • 12 années ago

    Pour le serrage de main ou bises au travail, je dirais que ça dépend vraiment. Ça se faisait quasiment jamais dans aucun de mes jobs…

  • 12 années ago

    C’est excellent de voir toutes ces différences ! ne pas faire la bise peut être un gros avantage quand on a un collègue libidineux, j’en ai eu un il y a quelques années, la plaie pour l’éviter le matin ! :tomate:

  • 12 années ago

    Salut Kriss,

    Très sympa ce billet mais je crois qu’il y a une erreur dans le titre nan ?
    Ou alors j’ai pas compris lol

  • 12 années ago

    coco_lilou » Ça devait être bien rageant en tout cas!

    Marlène » lol installes toi je t’en prie! Tu veux pas les clefs de la maison aussi? :tong:

    Jerome » Oh Bil’ ! O-)
    De mon côté, l’ambiance à mon bureau n’est pas assez bonne pour que je me livre à des cours d’argot et de verlan ..et c’est bien dommage parce que ça doit être bien drôle!

    Delph » Ça dépend ça dépasse!
    Ouais c’est null mais bon ça me tentait bien, là, comme ça!

    Shalima » Oui! Ou un collègue collant de sueur en été, grippé l’hiver, avec une haleine putride ou..
    Bon j’arrête ça pourrait continuer longtemps! ;)

    Mat » Salut toi! Ça fait plaisir de te voir là! :)
    Par contre, comment te dire..
    Non il n’y a pas d’erreur : relie juste le titre et la première phrase du billet je pense que tu comprendras! ;)

  • 12 années ago

    Merci de t’être fait connaitre sur mon blog!
    J’ai adoré lire cette comparaison.
    2 de mes copines sont aussi parties vivre à Monréal et ça me fait penser à elles.
    Ca me fait aussi penser à certains épisodes de ma vie en écosse, les cultures sont assez similaires, notament pour les queues pour le bus!

  • 12 années ago

    C’est marrant en fait de lire toutes ces différences d’un oeil extérieur quand on est expatriée dans un autre pays. Et je me rend compte du coup qu’il y a pas mal de différeces notées ici qui sont appliquables aussi entre la NZ et la France.

    Comme par exemple le coup des pharmacies (nous aussi en NZ on a des pharmacies qui vendent de tout), des magasins ouverts le dimanche (et les gros supermachers kiwis sont même ouverts 24/7), idem pour ce qui est du prix du fromage (par contre pas pour le vin), et bien sûr pas de bise non plus quand on nous présente quelqu’un.

    Par contre le tidy kiwi est à fond dans le sac recyclable et la vendeuse qui t’emballe tes courses.

    Et sinon j’appuie le témoignage de Marlène, en France je n’ai jamais serré la main à mes collègues de travail et je n’ai jamais vu personne le faire…

  • 12 années ago

    Vécu et confirmé ! C’est trop drôle de voir les commentaires d’une Montrélaise à Paris lorsque l’on a connu Paris dans sa jeunesse, vécu en expatrié volontaire 12 ans au Québec avant de finalement repartir. C’est trop drôle et tellement vrai. A mon retour en France, pays de mon enfance et donc pas inconnu, et bien je me suis fait les mêmes réflexions, sauf que c’était mon propre pays. Comme je dis toujours la vérité ou le monde idéal est quelque part au milieu de l’Atlantique ! Le bonjour à tous vos lecteurs d’un côté ou de l’autre de l’Océan.
    Serge H.

  • Louloute du Québec
    11 années ago

    Bonjour,

    ah c’est vrai que la bise à tout le monde que je connais pas j’aime pas! Et encore moins me faire bousculer pour prendre l’autobus, mais je veux juste vous dire que si ça fait deux heures que vous attendez le bus un soir ou il fait moins quarante je vous jure que cette civilité n’existe plus! (maudit hiver)

    Je voulais juste rectifier un petit quelque chose qui m’écorche pas mal en tant que québécoise.

    Je n’aime pas, devrais-je dire je déteste qu’on nous décrive comme des  »Américains parlant français » ou des gens  »pétris de la culture américaine ».

    Non pas que j’en veuille à mes voisins Uhéssiens (mdr) mais simplement, je trouve que les comportements Québécois ne sont pas automatiquement étatsuniens s’ils ne sont pas français.

    Je sais que le comparatif est facile car ils sont juste au-dessous de nous, mais je suis certaine que bien d’autres pays ont du mal avec la bise, aiment bien faire un câlin (pas un hug… un câlin), font la file et préfèrent s’inviter au resto qu’à la maison, pas parce qu’ils cuisinent peu ou mal (contrairement à ce que certains croient) mais parce que leur maison, bien c’est LEUR maison et pour nous inviter les gens à manger c’est les faire entrer dans notre intimité.

    On est ni pingres, ni mal élevés, mais on met pas mal plus de temps à laisser les gens entrer dans notre sphère privée et aussi on aime pas faire la vaisselle (hahaha). De plus, au prix qu’est le vin chez nous, on peut rarement se permettre de casser les reins de quelques bouteilles entre amis, puis comme (et à mon grand dam) on a vite fait de réserver l’alcool aux occasions spéciales bien c’est ainsi…

    Je suis présentement en Belgique, mais ça ne fait pas assez longtemps que j’y suis pour donner quelques comparaisons.

    Je vote pour implanter une île dans l’Atlantique qui contiendrait le meilleur des deux mondes:

    des loyers pas chers, du vin à volonté, des serveurs qui viennent à ta maison et qui font ta vaisselle pendant que tu reçois tes amis, cinq semaines de congé payé mais des journées qui finissent au plus tard à 17h et des dépanneurs et magasins ouverts le dimanche mais jusqu’à midi seulement. Voilà!!! LOL

  • YDGxQC
    10 années ago
    Bah jsais pas je suis québécois et y’a plusieurs points de ton article qui m’ont semblé assez peu véridicte. Par exemple, la bise: moi je fais toujours la bise aux filles que je connais, de près ou de loin, à mon père ou à un ami proche.

    Deuxièmement, la pseudo-explication de l’usage du « tu » au lieu du « vous » disant que cela serait un calque de l’anglais est erronée, d’ailleurs en Anglais « you » vient de « vous », pas de « tu » (qui serait « thou » en Anglais, surtout ancien).

Laisser un commentaire

Sur le même thème