Impro au Café Campus

Pour bien commencer la semaine, lundi soir, nous sommes allés voir au Café Campus pour aller voir un match d’improvisation de la Coalition des Improvisateurs Anonymes. Il faut savoir qu’ici l’improvisation théâtrale comporte énormément d’adeptes et remporte un réel succès auprès du public.
Rien qu’à Montréal, on compte pas moins d’une dizaine de ligues d’improvisation [Lim, LNI, La P’tite ligue, Semi-Lustree …]

A l’origine, cette nouvelle forme théâtrale a d’ailleurs été créée au Québec (en oct. 77 ..merci Wikipédia! LOL ) par deux comédiens qui désiraient casser l’image élitiste du théâtre.
Ils ont donc eu l’idée de créer ces matchs en s’inspirant fortement d’un autre succès populaire québécois : le Hockey sur glace!

Voyez plutôt ::

Ligue d'improvisation

Les matchs d’improvisation se déroulent sur une scène qui ressemble fortement à une mini patinoire de hockey.

Quant aux équipes, elles sont constituées de 7 « joueurs » vêtus du maillot de hockey réglementaire à la couleur de leur équipe et avec leur numéro respectif.

L’arbitre du match est lui aussi habillé comme les « vrais » du Hockey …mais sans les patins! :tong:

C’est l’arbitre qui impose les thèmes à suivre durant les matchs.

Les points suivants devront alors être pris en compte par les comédiens :

  • La nature du thème : mixte ou comparée.
    Un thème mixte permet aux deux équipes de jouer ensemble en même temps alors que pour un thème comparé les deux équipes se succèdent l’une après l’autre sur la scène.
  • La titre du thème : un mot ou une courte phrase donnant l’idée directrice de l’improvisation à faire.
  • Le nombre de joueurs : libre ou imposé par l’arbitre.
  • La catégorie : libre ou imposé par l’arbitre itou.
    Si elle est imposée, il peut s’agir d’un large panel de possibilités comme « Calendrier » (l’arbitre impose une date de déroulement de l’histoire de l’impro), « Sans parole », « en rimes », « avec accessoire », « chaises musicale » (comme sur la photo! ;-) )etc..
  • La durée de l’improvisation : au Café Campus, les improvisations duraient 3, 5 ou 6 minutes.

À la fin de chaque improvisation, le public vote pour la meilleure prestation avec un carton de couleur. Et un point est accordé à celle qui remporte le plus de suffrage.

A l’entrée, nous avions donc reçu deux cartons, un bleu et un noir, couleurs des équipes participantes ce soir là.

Après chaque match, l’arbitre peut donner des pénalités à l’équipe qui n’aura pas suivi une des règles pré-établies. Et lorsqu’une équipe totalise trois fautes, un point est attribué à l’équipe adverse.

Le match se déroule en trois périodes (tiers-temps) de 30 minutes et l’équipe qui a le plus de points à la fin du match est déclarée gagnante.

Au café campus, deux « MC » [prononcez « emsi »] présentent et animent ces matchs. C’est eux qui présentent les équipes, chauffent la salle au début de chaque période et comblent les temps morts lorsque les équipes se concertent avant chaque impro. Ils aident également l’arbitre à compter les votes si besoin.

Vous voulez voir ce que cela donne ?

Un peu de patience, va falloir que je monte un peu les vidéos que j’ai prises lundi soir…
Here it is! ;-)

2 Commentaires

  • Gally
    12 années ago

    Café Caaaaaaaaaaamp, ‘ostie que ça me manque…
    L’impro aussi, et pis Montréal tant qu’on y est ^^
    Vivement le retour !

  • 12 années ago

    Ooooh salut toi! :-D
    Comment ça se passe chez les Britishs ?!!

    Tu t’en viens-tu bientôt par icitte ?

    La belle saison arrive, ça serait dommage de louper ça! ;-)

  • 12 années ago

    Oulà, mais c’est que ça ferait ben longtemps que j’ai quitté ces fous d’anarchistes !!!!
    Je suis en France depuis mi-décembre !
    Ya ptetre moyen que je m’en retourne à Montréal pour la belle saison, mais rien de sûr pour l’instant !
    Je te tiens au courant ! Des bisous

Laisser un commentaire

Sur le même thème